© David Anémian

Tokyo Notes au Théâtre de l’Élysée : Olivier Maurin, un metteur en scène discret et précieux

Metteur en scène bien connu du milieu théâtral lyonnais mais moins du grand public, Olivier Maurin collabore à la programmation de l’Élysée pour la saison à venir.

Que ce soit avec sa première compagnie Lhoré-Dana ou la suivante, toujours en activité, Ostinato, Olivier Maurin a occupé et occupe toujours une place discrète mais essentielle dans notre paysage théâtral.

Depuis plus de trois décennies, ce cinquantenaire (il est né en 1965) a collaboré et été programmé un peu partout dans Lyon et en périphérie. Son parcours, jalonné de quelques bijoux théâtraux (TOC ! de Daniil Harms, Illusions d’Ivan Viripaev), a notamment été accompagné par le théâtre de l’Iris à Villeurbanne, le théâtre de la Renaissance d’Oullins ou encore La Mouche de Saint-Genis-Laval, plus récemment.

Mais c’est à l’Élysée, où il a déjà été maintes fois à l’affiche, qu’on le retrouvera cette saison. Aussi bien avec la reprise d’Illusions, en juin 2023, qu’avec des spectacles de jeunes artistes qu’il tient à mettre en avant.


Une pièce d’anticipation qui évoque une guerre en Europe


Ainsi suivra-t-on Tokyo Notes, les 15 et 16 septembre, une lecture d’un texte d’Oriza Hirata qu’il a organisée pour une vingtaine de comédiens et comédiennes. Tous s’investissent dans cette pièce d’anticipation qui évoque une guerre en Europe, depuis le Japon où les grandes œuvres d’art ont été rapatriées afin d’être sauvegardées.

On retrouvera aussi Da Capo, une pièce de Raphaël Gautier qu’il a déjà mise en scène à l’Ensatt. Il la résume ainsi : “Au matin, un père regarde sa femme et ses enfants. Le soir même, il les tue. Aucun mobile. Aucune explication. En quatre variations, Da Capo raconte la dernière journée de la famille. En convoquant les fantômes, la pièce tente de dire le rêve et le cauchemar du dernier jour.”


Tokyo Notes, les 15 et 16 septembre et Da Capo , du 27 au 30 septembre au théâtre de l’Élysée


 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut