Rambuku, voyage imaginaire au théâtre La Mouche à Saint-Genis Laval

Le bouillant collectif flamand TG Stan revient au théâtre La Mouche à Saint-Genis Laval pour présenter un nouveau spectacle d’après un texte de l'auteur norvégien Jon Fosse, Rambuku.

Ils avaient quelque peu agité les Nuits de Fourvière l’année dernière, malgré la pluie, avec leur spectacle fantasque, Poquelin II, en conviant Molière pour se livrer à une critique acerbe de notre société avide de pouvoir et d’argent, à travers une métaphore de la crise bancaire.

Se revendiquant d’un théâtre radical, dépouillé et engagé, renouant avec "l'’urgence et la nécessité", les membres du collectif flamand TG Stan - Stop Thinking About Names – reviennent au théâtre La Mouche pour présenter leur nouveau spectacle, Rambuku, d’après un texte de John Fosse, qu’ils avaient déjà adapté sur cette même scène de Saint-Genis Laval avec Quoi / Maintenant en novembre.

Dans ce spectacle, un homme et une femme, immobiles et silencieux, patientent en attendant leur départ pour Rambuku, lieu imaginaire. Un voyage lointain, voire hypothétique, pour un "ailleurs" qui sert de prétexte à "appréhender avec une immense simplicité le chagrin, l’isolement, la solitude, l’angoisse, l’amour, les rapports familiaux…".  Avec un langage minimaliste qui "désire rendre visible ce qui est absent" , le collectif flamand TG Stan offre une parenthèse poétique et philosophique aux accents beckettiens.


Rambuku, le 20 janvier au théâtre La Mouche Saint-Genis Laval


 

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut