Philippe Jaroussky © Simon Fowler

Musique classique à Lyon : le contre-ténor Philippe Jaroussky réconcilie Farinelli et Carestini

Si l’on connaît bien le nom de Farinelli, la légende tend à sous-estimer son grand rival Carestini – qui n’a pas eu de film à son nom, lui, hélas. Le chanteur Philippe Jaroussky, les fait dialoguer dans un récital prometteur à la chapelle de la T

Tandis que Farinelli était le castrat favori du compositeur Nicola Porpora, Carestini, lui, trouvait des grâces auprès de Haendel.

Chanteur superstar spécialisé dans ce registre vocal, Philippe Jaroussky a décidé, le temps d’un récital, de réconcilier les deux rivaux en les laissant librement dialoguer durant un tour de chant chimérique combinant des airs de bravoure chantés jadis par l’un et l’autre vocaliste.

C’est Julien Chauvin et son Concert de la Loge qui accompagneront le contre-ténor le temps d’un concert qui promet son lot de vocalises virtuoses.


Récital Philippe Jaroussky – Jeudi 18 novembre à 20 h – À la chapelle de la Trinité. www.lesgrandsconcerts.com


à lire également

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut