Le mécénat a constitué une aide précieuse pour la création de La Trilogie de la Villégiature, l’œuvre de Carlo Goldoni

Fondation du Cercle Célestins : ces entreprises qui soutiennent la création théâtrale

Jeudi 20 octobre, le Théâtre des Célestins a annoncé la création de la Fondation du Cercle Célestins. Regroupant des entreprises privées, la Fondation a pour vocation de soutenir l’action et les projets du théâtre lyonnais, à travers un mécénat en numéraire, en nature ou en compétence.

Les axes privilégiés de la Fondation du Cercle Célestins sont la vitalité artistique et l’accompagnement de la création, des programmes éducatifs et culturels, des dispositifs solidaires et fédérateurs, des projets patrimoniaux et environnementaux.

Sous la direction de Philippe Delacarte (président du Directoire de la Banque Rhône-Alpes), elle est abritée par la Fondation Bullukian. Le mécénat a représenté en 2021, 172 700 € sur un budget total de 7 777 168 €. Soit 2,2 % de l’ensemble du budget, mais cette part est amenée à croître : le mécénat culturel est de plus en plus prisé par les entreprises.

Cette saison, le mécénat a constitué une aide précieuse pour la création de La Trilogie de la Villégiature, l’œuvre de Carlo Goldoni que la directrice des Célestins Claudia Stavisky a adaptée et mise en scène récemment. D’autres projets ont été ou seront aidés, tels le Prix Incandescences 2022, le projet "Théâtre au collège" (avec l’auteur François Hien), la rénovation du Foyer des artistes ou des projets liés à la transition écologique. Parmi les mécènes : la Banque Rhone-Alpes, le groupe LDLC, le Holding Textile Hermès, Terre d’Initiative Solidaire, la Fondation de l’Olivier, Vivendi, Seb et le Grand Café des Négociants.


 

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut