Florence Dubessy, vice-présidente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes déléguée aux lycées et Alexander Nanchi, conseiller délégué au Sport. (Photo : Martin Gaboriau)

La Région veut renforcer la pratique du sport au lycée en Auvergne-Rhône-Alpes

Ce jeudi 27 octobre, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a présenté les nouveaux investissements régionaux en faveur du sport dans les lycées.

À l’heure de présenter ses nouveaux investissements en faveur du sport dans les lycées, la Région Auvergne-Rhône-Alpes cherchait aussi à affirmer sa place comme "terre de sport". "Nous sommes aujourd'hui la première région sportive avec plus de 22 000 clubs présents sur nos terres", se félicitait se jeudi 27 octobre Alexandre Nanchi, conseiller délégué au Sport de la région. Sur un territoire où la quasi-totalité des infrastructures sportives est détenue par la collectivité régionale "il est important [pour la Région, NDLR] de moderniser l'immobilier sportif des lycées", souligne Florence Dubessy, la vice-présidente déléguée aux lycées.

Après avoir investi pas moins de 45 millions d’euros dans la pratique du sport au lycée lors de l’année scolaire 2021-2022, la Région prévoit un investissement encore plus conséquent pour 2022-2023. Du fait de la "hausse [du coût, NDLR] de l’énergie" la collectivité a débloqué une enveloppe de 145 millions d’euros. 

Donner une certaine "liberté" aux professeurs d'EPS

Le conseil régional vient ainsi d’investir dans de nouveaux gymnases, comme à Montluçon où 10 millions d’euros ont été injectés dans un projet. Les investissements de la Région visent aussi à rénover le patrimoine existant, dans le Rhône un bâtiment sportif destiné au handball et au volley va ainsi bénéficier de travaux à hauteur de 6 millions d’euros.

En réhabilitant son patrimoine et en construisant de nouveaux équipements, la collectivité souhaite donner un accès "à des conditions de travail plus décentes que ce soit pour les élèves ou les professeurs d'EPS".  Alexandre Nanchi évoque également une politique de volontariat où "les professeurs peuvent proposer leurs idées sur la pédagogie sportive dans leurs cours". Avec toujours en tête la volonté de "développer la pratique sportive dans les lycées" et de "porter les valeurs du sport avec une certaine égalité des chances" assure Alexandre Nanchi.

Un accès aux compétitions sportives

En plus de rafraîchir ses infrastructures, le conseil régional mise donc sur une accessibilité plus importante des jeunes aux événements sportifs organisés sur le territoire. "Pour les championnats du monde de ski alpin de Méribel ( 6 février 2022 au 19 février) nous allons proposer des places gratuites pour les lycées", affirme Alexandre Nanchi, sans toutefois donner le nombre exact de places qui seront distribuées. 

Avec l’organisation de la coupe du monde de rugby en 2023 en France et notamment à Lyon, la région souhaite par ailleurs proposer dans les lycées plus d'activités en lien avec le ballon ovale. En parallèle, la collectivité rappelle qu’avec son pass région elle propose une aide financière de "30 euros donnés aux clubs pour faire baisser le prix des licences" pour les jeunes.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut