L’Amour est un franc-tireur

Culture à Lyon : un vent nouveau au théâtre des Clochards Célestes

Martha Spinoux, la nouvelle directrice des Clochards Célestes, confinement oblige, a eu bien plus de temps qu’il n’en faut à l’accoutumée pour mettre sur pied sa nouvelle programmation. Son projet peut enfin prendre forme cette saison.

Un changement dans la continuité puisque l’on retrouvera à l’affiche les compagnies associées. Et comme dans bien d’autres lieux (Croix-Rousse, Point-du-Jour, Subs…) les thématiques d’égalité des sexes ou la défense des minorités seront mis à l’honneur.

Ainsi la compagnie Argoti, associée au petit théâtre des Pentes, présentera dès ce 6 octobre L’Amour est un franc-tireur, une réflexion sur les nouvelles manières de vivre la relation amoureuse à travers trois histoires de couples qui redéfinissent la distribution des rôles en fonction des sexes.

Tandis que Marguerite, l’enchantement, en novembre, spectacle de la compagnie Neuve, est conçu comme une invitation à déterrer les zones inconscientes de nos constructions fondamentales en tant que femme et en tant qu’homme.

Marguerite, l’enchantement © Jeanne Garaud

L’Amour est un franc-tireur, du 6 au 17 octobre et Marguerite, l’enchantement, du 18 au 22 novembre – Au théâtre des Clochards Célestes – https://clochardscelestes.com/


 

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut