Vue sur la colline de Fourviere et le vieux Lyon depuis les quais de Saône. @WilliamPham

ZFE - "Le retour de la guerre Collomb-Kimelfeld version extrême-gauche ? "

Pierre Oliver, le maire du 2e arrondissement de Lyon et président du groupe Droite, Centre et Indépendants au conseil municipal réagit à l'impair de Grégory Doucet sur la zone à faibles émissions lyonnaise.

La Ville de Lyon doit se prononcer sur l'extension de la zone à faibles émissions (ZFE), comme le lui avait demandé la Métropole de Lyon (ainsi qu'autres 58 autres communes de son territoire), avant le 22 février. Sauf que les services de la Ville de Lyon ont oublié, d'après nos confrères du Progrès, de  mettre ce sujet à l'ordre du jour du conseil municipal du 27 janvier. Or, les conseils municipaux ne se tiennent qu'une fois par mois, ce qui serait trop juste.

La Ville de Lyon se voit donc contrainte de demander aux neuf arrondissements de convoquer, en urgence, des conseils exceptionnels la semaine prochaine afin que tous les élus se prononcent sur le sujet. Ces derniers seront ensuite suivis d’un conseil, lui aussi exceptionnel, qui se déroulera le 10 février au matin avec pour seul ordre du jour cette question sur la ZFE. 

Lire aussi : Un conseil exceptionnel réuni pour un vote sur la ZFE, oublié du dernier conseil municipal de Lyon

Pierre Oliver, sur le plateau de l'émission "6 minutes chrono", le rendez-vous quotidien de Lyon Capitale.

"Y-a-t-il un pilote dans l'avion ?"

Pierre Olivier, maire du 2e arrondissement de Lyon et président du groupe Droite, Centre et Indépendants du conseil municipal de Lyon  (lire ici) ne cache pas son emportement.

"Nous demandons s’il y a un pilote dans l’avion à la mairie. Expliquer aux habitants que le débat sur la ZFE n’a pas eu lieu à temps car le courrier est arrivé pendant les vacances de Noël, c’est scandaleux." explique le plus jeune maire de la Métropole de Lyon.

Echanges entre écologistes

Le président d'opposition au conseil municipal de Lyon poursuit, sur le  même regsitre : "Grâce à la vigilance de notre groupe un conseil extraordinaire va avoir lieu pour parler de la ZFE. Deuxième réflexion que nous posons comment se fait-il qu'il y ait aussi peu d’échanges entre les écologistes la ville et la Métropole." Et de conclure en s'interrogeant sur "le retour de la guerre Collomb-Kimelfeld version extrême gauche ?" .

 

> Pour aller plus loin :

Lyon 2020 : Collomb / Kimelfeld, l’impasse

Collomb vs Kimelfeld à Lyon, un feuilleton devenu lassant

 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut