(Photo d’archives Guillaume Lamy)

Violences à Lyon après la finale France-Argentine : 12 personnes en garde à vue

12 personnes ont été placées en garde à vue après les violences intervenues à Lyon à l'occasion de la finale de la Coupe du Monde.

Comme souvent, la soirée a tourné au vinaigre. Dimanche 18 décembre en début de soirée à l'occasion de la finale de la Coupe du Monde qui opposait la France à l'Argentine, des groupes de casseurs se sont formés en presqu'île et dans le 7e arrondissement. Sur les 15 individus interpellés, 12 ont été placés en garde à vue, rapporte Le Progrès.

17 à 23 ans

Ils sont soupçonnés d'être les auteurs de dégradations, de violences sur personne dépositaire de l'autorité publique et de vol. Le Monoprix de la place Antonin Poncet a notamment été victime d'une tentative de pillage avant que les forces de l'ordre n'interviennent.

Les suspects sont âgés de 17 à 23 ans et ne correspondent pas au même profil que les individus d'extrême-droite interpellés lors de France-Maroc, rapporte Le Progrès.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut