Nicolas Bouscasse est le président de la Fnaim d Rhône

(Vidéo) L'encadrement des loyers ? "Une incohérence notoire" pour Nicolas Bouscasse

Nicolas Bouscasse, le directeur du Rhône de la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim), est l'invité de l'émission 6 minutes chrono de Lyon Capitale. Il explique ses désaccords avec la nouvelle mesure d'encadrement des loyers à Lyon et à Villeurbanne, qui devrait entrer en vigueur dès novembre 2021.

Alors que les prix montent continuellement à Lyon depuis 20 ans, la Métropole de Lyon annonce instaurer un dispositif d'encadrement des prix des loyers à Lyon et Villeurbanne. Le but ? Lutter contre la hausse des loyers et permettre de se loger plus facilement. La mesure devrait prendre effet en novembre.

Une critique de la politique du logement

"Je pense qu'en France, l'on s'attaque toujours à la politique du logement par le bout de la lorgnette" critique Nicolas Bouscasse, le président de la Fnaim dans le Rhône. Il pense, en effet, que "ce n'est pas la bonne réponse pour trouver des logements". Dans les faits, se loger à Lyon devient de plus en plus compliqué à cause de la hausse et prix liée aussi à la pression démographique avec plus de "15 000 nouvelles arrivées sur la Métropole chaque année environ".


"Il est difficile d'entendre dire - pour un professionnel  -  que baisser les loyers va rendre plus disponible l'offre des logements" Nicolas Bouscasse, Fnaim Rhône


Pour Nicolas Bouscasse : "Il est difficile d'entendre dire - pour un professionnel  -  que baisser les loyers va rendre plus disponible l'offre des logements". Il y voit "une incohérence notoire". Mais quelles alternatives propose-t-il ? Construire en masse des nouveaux logements afin de faire baisser les prix ? Il répond : "Il faudrait dépolariser Lyon, créer des nouveaux pôles d'attractivité".

Lire aussi : Immobilier à Lyon : l'encadrement des loyers vertement attaqué par la Fnaim

Le président régional de la Fnaim souligne aussi que "l'exemple parisien est flagrant puisque seulement une annonce sur deux respecte l'encadrement des loyers". Preuve selon lui que la mesure n'est pas respectée.

Une brigade de contrôle sans réel pouvoir ?

Il argumente ainsi que la brigade de contrôle qui sera mise en place par la Métropole de Lyon n'aura pas de réel pouvoir. "Contrôler c'est bien mais il s'agit de faire appliquer : où sont les pouvoirs de cette brigade sinon le signalement à la préfecture ? Je ne sais pas" avance-t-il.  Nicolas Bouscasse pense ainsi que seuls les professionnels de l'immobilier seront pénalisés, laissant les particuliers sans contraintes sur les prix. 73 % des propriétaires du marché resteraient ainsi libres selon lui.

Une baisse des loyers à l'horizon ? "Certainement pas, ce sera très éparse mais attendons" assure l'expert immobilier.

Lire aussi : Immobilier à Lyon : l'encadrement des loyers vertement attaqué par la Fnaim

Lire aussi : Encadrement des loyers à Lyon, les annonces immobilières devront le mentionner

Lire aussi : Le gouvernement valide, la mise en place de l'encadrement des loyers bientôt lancée à Lyon et Villeurbanne

 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut