(Photo d’archives Guillaume Lamy)

Une quinzaine de casseurs interpellés à Lyon après France-Argentine

La fin de la finale de la Coupe du monde de foot entre la France et l’Argentine a été émaillée par des troubles sur la place Bellecour. Une quinzaine de personnes ont été interpellées. 

La défaite de la France en finale de la Coupe du monde de foot face à l’Argentine a laissé des traces place Bellecour dimanche 18 décembre. Peu après le coup de sifflet final et alors que les bars se vidaient de leurs supporters déçus, entre 100 à 200 individus ont commencé à semer le trouble dans le secteur de la place Bellecour, où la station de métro a dû être fermée. 

Plusieurs boutiques éphémères installées sur la place Bellecour, ainsi que le Monoprix de la place Antonin Poncet ont été pillés par des casseurs, qui ont finalement été évacués par les forces de l’ordre à grand renfort de gaz lacrymogènes. Des poubelles ont également été brûlées et des mortiers d’artifices tirés en direction des forces de l’ordre, dans les rangs desquels la préfecture du Rhône déplore plusieurs blessés légers ce lundi matin. 

Au total une quinzaine d’interpellations ont été menées pour des jets de projectiles et des dégradations. Le retour au calme s’est fait aux environs de 22 heures.  

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut