Loto, illustration.

Un site du Rhône sélectionné pour le Loto du patrimoine 

Pour sa 4e édition, le Loto du patrimoine a choisi de sauver un site en péril du département du Rhône, il s’agit de la Tannerie Ronzon, installée à Saint-Symphorien-sur-Coize, à un peu moins de 40 kilomètres de Lyon. 

Chaque année depuis 2018, la Fondation du Patrimoine sélectionne un certain nombre de sites français "en péril", auxquels elle accorde une enveloppe financière qui doit permettre d’engager leur rénovation. Dès le mois d’avril, les noms de 18 monuments qui "reflètent la diversité du patrimoine - on y trouve des édifices religieux comme des bâtiments civils, agricoles, industriels ou militaires, en passant par des maisons de personnalités célèbres, mais aussi quelques châteaux", avaient été dévoilés. 

Ce lundi 30 août, le Lyonnais Stéphane Bern, qui préside la Mission Patrimoine, a égrené les noms des 100 autres sites de l’Hexagone et l’Outre-mer qui bénéficieront de ces aides. Dans le Rhône, le Loto du Patrimoine doit permettre de "sauver" la Tannerie Ronzon, installée sur la commune de Saint-Symphorien-sur-Coize, à un peu moins de 40 kilomètres de Lyon. Le site avait fermé ses portes en 2000, après près d’un siècle d’activité. Le montant de la dotation doit être annoncé lors des prochaines Journées du patrimoine, les 18 et 19 septembre. 

11 autres lieux retenus en Auvergne-Rhône-Alpes

À l’échelle de la région Auvergne-Rhône-Alpes, 11 autres sites ont été retenus par la Mission Berne, ce qui en fait la deuxième région de France la plus représentée, derrière l’Occitanie. On y retrouve notamment plusieurs châteaux : Thôle à Neuville-sur-Ain (Ain), de Crépol (Drôme), mais aux aussi ceux de Saint-Michel d’Avully à Brenthonne (Haute-Savoie) et de la Grande Forêt à Saint-Jean-de-Chevelu (Savoie). 

Seront également aidés le Mas cévenol un site fortifié de Saint-Pierre-Saint-Jean (Ardèche), l'église Notre-Dame de l'Assomption de Châbons (Isère), le Temple protestant de Vichy (Allier), la tour de la Jalousie à Saint-Martin-la-Plaine (Loire), le Moulin à eau de Leyret à Roche-en-Régnier (Haute-Loire), le buron de Margemont à Molèdes (Cantal) et l'usine du Pont de Seychalles de Thiers (Puy-de-Dôme). Enfin, à tous ces lieux s’ajoute la ferme de Villarivon, aux Chapelles, en Savoie, qui figure dans la liste des 18 monuments français retenus dès le mois d’avril. 

Six tirages du loto du patrimoine 

Les différents projets de rénovations et de réhabilitations retenus par la mission Berne seront financés par les tickets à gratter mis en vente depuis le lundi 30 août, ainsi que par les six tirages du Loto du Patrimoine, qui auront lieu les 6, 8, 11, 13, 15 et 18 septembre. 

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut