Les Tanneries Ronzon va recevoir 300 000 euros de la mission du patrimoine 2021. (Photo : mairie de Saint-Symphorien-sur-Coise)

Rhône : les Tanneries Ronzon vont recevoir 300 000 euros grâce au loto du patrimoine

Sélectionnées pour recevoir une aide de la Mission patrimoine 2021, les Tanneries Ronzon de Saint-Symphorien-sur-Coise, à environ 40 km de Lyon, va bénéficier de 300 000 euros. Une somme qui doit permettre d'aider à restaurer le site, tout en créant un espace muséographique.

Cette année, grâce à plusieurs tirages du Loto du patrimoine la mission dirigée par le Lyonnais Stéphane Bern a récolté 18,7 millions d’euros pour sauver une centaine de sites français dont les noms avaient été dévoilés aux mois d’avril et août dernier. Parmi eux, un monument emblématique de l’histoire du Rhône installé sur la commune de Saint-Symphorien-sur-Coise avait été retenu. 

Lire aussi : Un site du Rhône sélectionné pour le Loto du patrimoine 

Fermée dans les années 2000 après un siècle d’activité, c’est les Tanneries Ronzon qui avait été identifiées comme prioritaires par Stéphane Bern. Emblématique de l’activité industrielle de la tannerie et de la fabrique du cuir à bourrellerie, dans les années 1960 le site traitait "environ 100 tonnes de peaux par mois". Dans ses plus belles années, la société a employé jusqu'à 80 personnes, avant que l’activité ne périclite dans les années 90 et que le site ne cesse ses activités au changement de siècle. 

Dégradées, les toitures des bâtiments des Tanneries Ronzon laissent passer l'humidité. (Photo : mairie de Saint-Symphorien-sur-Coise)

Rénover le site et créer un espace culturel

Dans un communiqué publié ce lundi 20 décembre, la fondation révèle que le site historique installé à environ 40 km de Lyon va recevoir une aide de 300 000 euros. Cette enveloppe doit contribuer au financement des travaux de rénovation et de transformation des dernières tanneries du territoire, chiffrés à 2 843 000 euros sur le site de la Fondation du patrimoine. Actuellement, la plupart des couvertures des bâtiments conservés des tanneries Ronzon présenteraient "des désordres importants avec des tuiles poreuses et cassées. Ainsi, l‘humidité se développe de plus en plus sur les parties hautes et basses des murs et fragilise les bâtiments qui ont été conservés jusqu’à aujourd’hui", explique la fondation.


"Sauvegarder la mémoire artisanale et industrielle des lieux, valoriser le patrimoine matériel et immatériel et revitaliser un quartier en périphérie du centre-bourg", la Fondation du patrimoine


Les anciens séchoir des Tanneries Ronzon. (Photo : mairie de Saint-Symphorien-sur-Coise)

Outre la rénovation des maisons de tanneurs construites au début du XXe siècle, le projet de la municipalité de Saint-Symphorien-sur-Coise, qui a acquis la structure en 2018, vise à créer un espace muséographique pour exposer les "savoir-faire d’antan". À savoir, les métiers du cuir, du bois, du métal, de la salaison, des chapeaux de paille et du textile. 

À cela doit s'ajouter un espace culturel comprenant un auditorium, un centre de ressources documentaires, des salles de médiation pédagogique, une salle numérique et des espaces pour les artisans et entreprises du territoire. De quoi "sauvegarder la mémoire artisanale et industrielle des lieux, valoriser le patrimoine matériel et immatériel et revitaliser un quartier en périphérie du centre-bourg", fait valoir la Fondation du patrimoine. Désormais, tout reste à faire pour redonner vie au lieu.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut