Église vandalisée
L’église de Champagne-en-mont-d’or a été dégradée mardi 10 janvier. (Capture d’écran Google maps)

Un homme en garde à vue après la vandalisation d’une église près de Lyon

L’église Saint-Louis Roi de Champagne-au-Mont-d’Or a été vandalisée dans l'après-midi du 10 janvier, un homme a été interpellé et placé en garde à vue. 

Des crucifix détruits, des vitraux abîmés, une crèche retournée, des cierges, des livres ou encore des vases jetés au sol. C’est le triste tableau que donnait à voir l’église Saint-Louis Roi de la commune de Champagne-au-Mont-d’Or après le passage d’un individu ayant saccagé les lieux. "Le chemin de croix et les tableaux du chœur sont pour l’essentiel détruits", déplore dans un communiqué le père Martin Charcosset, curé de la paroisse. 

Un "rite pénitentiel" ce vendredi soir

Pour lui, "ces actes, du fait de leur violence et de leur cible, constituent ce que l’Église nomme une profanation : la volonté d’attenter à la sainteté du lieu". Les lieux devraient être nettoyés et un "rite pénitentiel" sera célébré ce vendredi à 19h30 par l’archevêque de Lyon Mgr Olivier de Germay "afin de rendre l’édifice au culte". En revanche, il faudra attendre pour y revoir une cérémonie religieuse. 

Dans un message publié sur Twitter, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a dit apporter son soutien aux catholiques du Rhône après ces dégradations. Il a également précisé qu’un "individu a été interpellé et placé en garde à vue". Pour l’heure ses motivations n’ont pas encore été dévoilées.

Mise à jour : Le parquet a annoncé, après enquête, "une expertise psychiatrique a conclu à l’abolition de son discernement". Sa garde à vue a été levée "afin qu’il soit hospitalisé."

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut