Nathalie Perrin-Gilbert © Tim Douet

"Un fort sentiment de responsabilité" : Nathalie Perrin-Gilbert est candidate aux élections législatives à Lyon

L'ancienne adjointe à la culture de Grégory Doucet, Nathalie Perrin-Gilbert est candidate aux élections législatives anticipées dans la 2e circonscription du Rhône.

"J'ai un fort sentiment de responsabilité face au danger que représente l'accession de l'extrême droite au pouvoir". L'ex-adjointe en charge de la culture du maire de Lyon, Nathalie Perrin-Gilbert, annonce ce lundi à Lyon Capitale sa candidature aux élections législatives anticipées dans la 2e circonscription du Rhône. L'élue du groupe Lyon en commun, maire du 1er arrondissement de Lyon pendant 19 ans, y avait été candidate en 2017 et avait obtenu 47 % des suffrages exprimés, s'inclinant face à l'actuel député sortant, Hubert Julien-Laferrière.

"Je veux représenter une parole libre et forte de gauche, par mon parcours et par ce que représente Lyon en commun, je pense avoir toute légitimité"
Nathalie Perrin-Gilbert
Tweet

Ce dernier ne s'est pas exprimé depuis la dissolution de lAssemblée nationale dimanche soir. Visé par une enquête concernant des soupçons d'ingérences étrangères, il a quitté le groupe écologiste, ce qui ouvrirait la voie à une nouvelle candidature à gauche. "La décision de dissoudre l'Assemblée nationale est catastrophique parce qu'elle place l'extrême droite aux portes de Matignon", déplore Nathalie Perrin-Gilbert.

Lire aussi : Carte. Les résultats des élections européennes par arrondissement de Lyon

Un contexte électoral favorable

Et d'ajouter : "Nous continuons à avoir un président joueur. Là, il joue avec le feu." C'est "en responsabilité" que l'élue va donc discuter avec les différents candidats et partis politique de gauche, pour porter sa candidature au sein d'un éventuel "front populaire". "Le front populaire ne peut pas être uniquement un accord entre partis. Les résultats des élections européennes montrent que les citoyens en ont marre que les partis fassent leurs accords entre eux. Je veux représenter une parole libre et forte de gauche, par mon parcours et par ce que représente Lyon en commun, je pense avoir toute légitimité", indique Nathalie Perrin-Gilbert.

L'ancienne maire du 1er arrondissement pourrait bénéficier d'un contexte électoral favorable dans la 2e circonscription, puisque la liste PS - Place publique portée par Raphaël Glucksmann est arrivée en tête du scrutin européen ce dimanche avec plus de 21 % des suffrages exprimés, suivie de près par la liste La France insoumise. D'autres élus du groupe Lyon en commun pourraient également se porter candidats sur plusieurs des onze circonscriptions où les députés sortants ne sont pas issus de la Nupes.

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut