faits divers police
Le GIGN © Tim Douet

Un forcené abattu dans l’Ain après avoir tué 5 membres de sa famille

Ce mercredi 20 juillet, un homme d’une vingtaine d’années retranché dans une maison de Douvres, dans l’Ain, à 50 km de Lyon, a été abattu par le GIGN après avoir tué 5 membres de sa famille dont 3 enfants.

Depuis mardi soir le petit village de Douvres, à une cinquantaine de kilomètres de Lyon dans l’Ain, est en ébullition. Un jeune d’une vingtaine d’années qui s’était retranché dans une maison a été abattu à la mi-journée par le GIGN. "Les négociateurs ont essayé de rentrer en contact avec lui toute la nuit, en vain, et l'assaut a été donné dans la matinée", a déclaré une source à l’AFP.

Trois enfants parmi les victimes

Avant cela, ce jeune, qui était âgé de 22 ans selon une connaissance de la famille, aurait tué les cinq membres de sa famille recomposée. Selon Le Progrès, il s’agirait de son père, sa belle-mère, sa sœur de 17 ans, son demi-frère de 15 ans et sa demi-soeur de 5 ans.

Lorsque les gendarmes sont intervenus le suspect était armé d'un fusil et d'un katana. Une centaine de gendarmes, dont des envoyés du groupement de l'Ain, de l'antenne du GIGN, et des techniciens d'investigation criminelle ont été déployés dans le village d’un millier d’habitants dont le centre est bouclé. 

Ce drame constitue l'une des tueries familiales les plus meurtrières en France ces dernières années. En octobre 2020, un père avait tué sa femme, ses deux enfants et deux neveux à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis). 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut