usine

Rhône-Alpes : une étude qui nuance sa position industrielle

Selon une étude de l'Insee, l'emploi industriel représente 1,2% de celui de l'Union Européenne. Un chiffre à comparer avec celui des trois premières régions industrielles européennes : le Bad-Wurtemberg (4,2%), la Lombardie (3%) et la Basse-Saxe (2%).

Avec ses 6,3 millions d'habitants, Rhône-Alpes concentre 1,2% de la population européenne, se hissant au 6e rang des régions les plus peuplées de l'UE. "Si sa démographie est dynamique, son niveau d'emploi de production et de richesse est toutefois éloigné de celui des grandes régions industrielles allemandes et italiennes", explique l'Insee qui a réalisé, en partenariat avec l'institut Confluences, une étude sur la place de l'industrie rhônalpine en Europe.

Ce document nuance la force industrielle de notre Région, dont l'emploi industriel représente 1,2% de celui de l'Union Européenne, soit le même poids que sa démographie. Ce chiffre est à comparer avec celui des trois premières régions industrielles européennes : le Bad-Wurtemberg (4,2%), la Lombardie (3%) et la Basse-Saxe (2%).

"Malgré la baisse de l'emploi industriel constatées ces onze dernières années (-14,1%), la place de la région Rhône-Alpes dans l'industrie de l'Union européenne n'a pas changé", remarque toutefois l'Insee. L'économie régionale reste bien positionnée dans la fabrication de machines et d'équipements, la fabrication d'autres produits métalliques, les industries alimentaires et l'industrie chimique. "Le tissu industriel de Rhône-Alpes est plus diversifié que celui des régions industrielles allemandes et la productivité y est supérieure de la moyenne", précise l'étude. 58,5% des exportations rhônalpines sont dirigées vers l'Union européenne.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut