photo d’illustration (Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)

"Réduire de 30% la consommation énergétique et les émissions de CO2 des lycées avant 2024" (Laurent Wauquiez)

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a présenté, mercredi 21 septembre, le Plan régional de sobriété énergétique pour les lycées régionaux.

Dans un contexte de crise sans précédent de l’énergie, la région Auvergne-Rhône-Alpes a pris des mesures concrètes de réduction de la consommation et de la facture énergétique des lycées du territoire.  "La hausse sans précédent des tarifs énergétiques oblige les établissements scolaires à s’adapter." précise-t-elle.

Les établissements scolaires dont elle a la charge sont "en première ligne" et doivent "repenser leur organisation". Dans la deuxième région étudiante de France, "si on ne fait rien, la facture énergétique de nos lycées va tripler d’ici à 2023" a assuré le président (LR) de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. 


"Sans mesure d’urgence, la facture énergétique globale des lycées pourrait doubler en 2022 et atteindre 140 millions d’euros en 2023, contre 45 millions d’euros en 2021."


Mercredi 21 septembre, aux côtés de Nicolas Daragon, vice-président de la Région délégué aux finances, Florence Dubessy, vice-présidente déléguée aux lycées, et Thierry Kovacs, vice-président délégué à l’environnement et à l’écologie positive, le président (LR) de la Région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez a présenté le "Plan de sobriété énergétique pour les lycées de la Région". Un plan doté de 80 millions d'euros - 60 millions d’euros pour les lycées publics et 20 millions d’euros pour les lycées privés - qui permettra de "réduire de 30% la consommation énergétique et les émissions de CO2 des lycées avant 2024".

"Nous allons donc mettre en place des mesures, très rapidement, pour réduire la consommation de nos lycées et donc la facture à la fin de l’année, a déclaré Laurent Wauquiez. Mais nous devons aussi faire de cette crise une opportunité : l’opportunité d’accélérer la transition énergétique de nos établissements (...) C’est bon pour l’environnement et pour le portefeuille du contribuable."


"Réduire de 30% la consommation énergétique et les émissions de CO2 des lycées avant 2024."


Ce plan-ci sera réalisé en deux temps. Une phase sera mise en ouvre avant le 31 décembre 2022, une autre débutera au début de l'année 2023.

La première phase est construite sur 5 axes :

  • Respect des consignes de températures dans les établissements (19°C dans les salles de classe)

Objectif : 10% d’économies de consommation et 8 millions d’euros d’économisés dès 2023

  • Déploiement d’1 million d’ampoules LED, plus performantes pour atteindre le 100% LED dans les établissements scolaires ;

Objectif : 10 à 15% d’économies de consommation 

  • Généralisation des contrats intégrant une garantie de performance énergétique ;

Objectif : 15 à 20% d’économies de consommation

  • Expérimentation sera mise en place, dans quelques établissements pilotes, avec l’entreprise Schneider, pour déployer des logiciels intelligents permettant de mesurer, optimiser et réduire la consommation énergétique.

La deuxième étape de ce "Plan de sobriété énergétique pour les lycées de la Région" portera sur trois grandes lignes :

  • Enclencher d’importants travaux de rénovation dans les lycées les plus énergivores
  • Installation de panneaux photovoltaïques (installation d’ombrières solaires sur les parkings des lycées, installation de panneaux sur les préaux et les toitures, etc.) : d’ici à 2025, la Région s’est fixée l’objectif d’atteindre près de 50% d’énergies renouvelables dans la consommation énergétique des lycées ;

Objectif : 15% d’économies de consommation

  • Poursuite du raccordement de nos lycées à des réseaux de chaleur ;

Objectif : 15% d’économies de consommation

Selon la Région Auvergne-Rhône-Alpes, "sans mesure d’urgence, la facture énergétique globale des lycées pourrait doubler en 2022 et atteindre 140 millions d’euros en 2023, contre 45 millions d’euros en 2021."

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut