Le maire de Saint-Etienne Gael Perdriau/ (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

Mediapart autorisé à publier de nouvelles révélations sur le maire de Saint-Étienne

La justice est revenue ce mercredi 30 novembre sur son ordonnance interdisant à Mediapart de publier une enquête promettant de nouvelles révélations sur le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau.

Le 21 novembre le journal en ligne Mediapart dénonçait dans un article "une attaque sans précédent contre la liberté de la presse" après que le tribunal judiciaire de Paris ait décidé d'interdire la publication de l’une de ses enquêtes. Le journal y promettait de nouvelles révélations sur le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau, qui, selon eux aurait recours à la rumeur comme outil politique, notamment à l'encontre du président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez.

Revenant sur son ordonnance, la justice a finalement autorisé Médiapart  a publier son enquête ce mercredi 30 novembre. "La justice rétracte l'ordonnance qui nous interdisait de publier notre enquête sur les méthodes politiques de Gaël Perdriau", a tweeté le média qui a diffusé dans la foulée l'article "après 12 jours de censure".

Lire aussi : Chantage à la sextape : en cas de mise en examen le maire de Saint-Étienne ne démissionnera pas

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut