Lyon : un nouveau délégué régional du CNRS en Rhône Auvergne

Lundi 1er mars, Laurent Barbieri a pris ses fonctions comme délégué régional du CNRS en Rhône Auvergne.

C'est un poste très attendu. Avec plus de 120 unités de recherche et de service, la circonscription "Rhône Auvergne" du CNRS est, en nombre d’unités, la première délégation régionale de province.

Laurent Barbieri, 50 ans, a succédé, lundi 1er mars, à Frédéric Faure, en poste depuis 2013.  Ce diplômé en droit privé de l'université d'Aix-Marseille III occupait précédemment le poste de directeur général des services de cette même université.

"Au fil de ma carrière, ma vision du CNRS a été celle d’un partenaire très proche de l’université, particulièrement inspirant sur les méthodes d’accompagnement de la recherche et le souci de tirer le meilleur parti du cadre réglementaire dans l’intérêt des chercheurs », confie-t-il.

En tant que délégué régional, Laurent Barbieri assure dorénavant la représentation du CNRS dans sa circonscription et dirige les services d’accompagnement de la recherche de la délégation régionale. Dans le cadre de la stratégie de l’établissement, il coordonne l’action du CNRS en région auprès des partenaires et des directeurs d’unités CNRS de recherche et de service.

Faire défiler vers le haut