© Tim Douet

Lyon : un braqueur d’hôtels condamné à trois ans de prison ferme

En tout juste un mois, 8 hôtels et un restaurant de l’agglomération lyonnaise avaient été victimes de braquages à main armée, réalisés par une seule personne. Un Vaudais de 31 ans a été arrêté et condamné à trois ans de prison ferme après être passé aux aveux. 

La Villa Florentine, Le Charlemagne, Le Normandie, Le Boscolo, l’Ibis (Lyon 2e), Adagio Lyon Patio, Le Marriott (Lyon 6e), le Première classe de Saint-Priest et un restaurant Dominos Pizza du 2e arrondissement ont tous en commun d’avoir été braqués par un voleur armé d’un pistolet entre le 9 juillet et le 3 août. Derrière ces crimes se cachaient un homme, un Vaudais de 31 ans arrêté le 2 août par les forces de l’ordre, après ses deux derniers coups. 

Un pistolet à blanc

Lors de leurs perquisitions, les enquêteurs ont rapidement retrouvé l’arme utilisée, un pistolet de type Beretta chargé à blanc, et des habits utilisés lors des vols. Dès sa première audition par les forces de l’ordre, le suspect était passé aux aveux, reconnaissant les faits qui lui étaient reprochés. Présenté jeudi 4 août devant la justice, il a été condamné à 4 ans de prison, dont 3 ans ferme, rapportent nos confères du Progrès. Ces neuf braquages lui ont rapporté … 2 365 euros.

Déjà condamné à 7 ans de prison il y a quelques années, le prévenu se trouvait en liberté conditionnelle. 

Lire aussi : Lyon : un homme arrêté après avoir braqué 9 hôtels avec un pistolet à blanc

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut