© Tim Douet

Lyon : un ancien membre de Génération identitaire condamné à 18 mois de prison 

Suspecté d’avoir frappé un policier et agressé avec un couteau deux jeunes dans le 1er arrondissement vendredi 10 juin, Adrien Ragot, ex-membre du groupuscule d’ultra-droite Génération identitaire, a été condamné lundi à 18 mois de prison par le tribunal de Lyon. 

Jugé en comparution immédiate lundi 13 juin, trois jours après avoir été placé en garde à vue pour "violence avec arme au préjudice de deux victimes" et "violences sur personne dépositaire de l'autorité publique", l’ex-membre de Génération identitaire Adrien Ragot a été condamné à une peine de prison. Figure de l’ultra-droite lyonnaise, ce jeune de 26 ans était accusé d’avoir blessé au cou et au bras deux jeunes dans le 1er arrondissement de Lyon vendredi 10 juin en se servant d’un couteau. 

Lire aussi : Une figure de l'ultradroite lyonnaise en garde à vue pour violence

Interdit de paraître dans le 1er arrondissement

Des faits que le mis en cause a nié lors de son audience, rapporte Le Progrès, expliquant notamment qu’il ne portait pas de couteau. Si l’arme ayant servi dans cette agression n’a effectivement pas été retrouvée, un étui, vraisemblablement celui d’une lame selon le parquet, a été retrouvé dans sa poche. Par ailleurs, une vidéo montre l’accusé "poursuivre plusieurs personnes avec un objet, qui reflète la lumière et qui paraît tranchant", précise la justice. 

En état d’ivresse au moment des faits, Adrien Ragot a écopé de 18 mois de prison, dont six avec un sursis probatoire. Lors de celui-ci, il aura l’interdiction de paraître dans le 1er arrondissement. 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut