Montage Alexandre Vincendet Anissa Khedher
© Tim Douet

Métropole de Lyon : malgré l'appel d'Ensemble, la députée macroniste de la 7e circonscription ne votera pas Vincendet

Seul véritable échec de la Macronie dans le Rhône, Anissa Khedher, députée sortante Ensemble de la 7e circonscription est éjectée dès le premier tour des législatives. À cinq jours du second tour, l'ex-candidate Ensemble ne donne pas de consigne de vote et se détache même de sa famille politique.

Clap de fin pour Anissa Khedher sur les bancs de l'Assemblée nationale. La seule députée sortante macroniste éjectée dès le premier tour dans le Rhône remercie ses "5 000 électeurs" et en profite pour tacler son principal opposant LR Alexandre Vincendet, mais aussi le parti de la majorité dont elle est issue.

Par voie de communiqué, Anissa Khedher assure que son expérience en tant que députée est "une source de fierté". Avant de poursuivre : "j'ai placé mon engagement pour les habitants de la 7e circonscription du Rhône et mon travail à l'Assemblée nationale sous le signe de l'éthique, de la bienveillance, de la détermination et d'une certaine idée de la France", martèle l'ancienne soignante.


"Je ne peux en outre pas apporter mon soutien à un maire condamné pour violences intrafamiliales. Si ma famille politique peut s'accommoder de ce genre de détails, il n'en va pas de même en ce qui me concerne",
Anissa Khedher, députée LREM sortante, pas qualifiée au second tour des législatives


À la différence du parti présidentiel qui appelle officiellement à voter le candidat LR Alexandre Vincendet, Anissa Khedher se détache du parti en ne donnant aucune consigne de vote. "Infirmière de profession, je ne peux en outre pas apporter mon soutien à un maire condamné pour violences intrafamiliales. Si ma famille politique peut s'accommoder de ce genre de détails, il n'en va pas de même en ce qui me concerne", fustige la députée sortante éjectée au premier tour. Pas sûr que le parti de la majorité n'apprécie le tacle.

Au second tour ? "Vincendet" pour la majorité

À Paris, l'Élysée a d'ores et déjà donné son avis sur la question. "Face au choix de second tour qui s’offre aux électrices et aux électeurs de la 7e circonscription du Rhône, nous les appelons à voter pour Alexandre Vincendet dimanche prochain. C’est un élu de proximité, qui saura porter avec détermination les préoccupations des habitantes et des habitants de Rillieux-la-Pape, Bron, Vaulx-en-Velin, Sathonay-Camp et Sathonay-Village", explique un communiqué.


"Face au choix de second tour qui s’offre aux électrices et aux électeurs de la 7e circonscription du Rhône, nous les appelons à voter pour Alexandre Vincendet dimanche prochain",
déclaration officielle du parti présidentiel Ensemble


Pour rappel, dans le bal des investitures LREM de fin avril, le parti présidentiel avait même hésité à investir Anissa Khedher face à Alexandre Vincendet. Le soutien au second tour du candidat LR par la majorité n'est, en ce sens, pas vraiment une surprise.

La politique va désormais ressembler à de l'histoire ancienne pour la députée sortante Anissa Khedher qui va retrouver le chemin du secteur de la santé. "Je suis déterminée à poursuivre mon travail comme soignante, pour accompagner celles et ceux qui en ont besoin comme je l'ai toujours fait dans ma carrière", conclut Anissa Khedher.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut