À 19 ans, Cyrian Ravet accroche déjà 3 titres de champion d’Europe à son palmarès / ©Léa Gobin
Article payant

Lyon - Taekwondo : Cyrian Ravet, un gone ambitieux

Le Lyonnais, Cyrian Ravet, 19 ans, espère briller lors des Jeux olympiques 2024 de Paris. Ambitieux et compétiteur dans l’âme, le jeune espoir du taekwondo français met tout en œuvre depuis ses huit ans pour performer dans sa discipline sportive. Portrait.


Un jeune homme qui sait ce qu’il veut. À 19 ans, Cyrian Ravet, licencié au club d’Asnières (région parisienne) et pensionnaire de l’Insep (Institut national du sport, de l’expertise et de la performance), a les idées bien claires. Une détermination à toute épreuve. Un féru de taekwondo depuis ses huit ans. “J’ai commencé sur un coup de tête, se remémore-t-il. J’ai pratiqué le judo et le basket mais c’est le taekwondo qui m’a vraiment plu.” Plus précisément le combat, car il existe différentes pratiques (combat, technique et freestyle). “J’aime cette discipline car c’est assez aérien et beau à regarder, insiste-t-il. J’apprécie aussi le contact, j’ai ce goût de la compétition.” Il faut dire qu’il est issu d’une famille de sportifs. Son père, Cyrille, a joué au football avec les jeunes à l’Olympique lyonnais – de la même génération que Bruno Ngotty, Sylvain Deplace et Stéphane Roche – et a pratiqué le karaté (ceinture noire).

"Les gens trouvent ça plutôt stylé"


Quant à sa mère, Lydia, elle a été gardienne et capitaine de l’équipe de handball à Saint-Fons. Cyrian Ravet a donc toujours baigné dans cet univers. “Depuis que je suis enfant, je voulais réussir au plus haut niveau dans le sport”, rappelle le natif de Décines. Au sein d’une discipline sportive pourtant moins cotée chez les jeunes, comme le football, le rugby ou le basket. “Oui mais quand tu parles de taekwondo, les gens trouvent ça plutôt stylé, répond-il tout sourire. Mon choix n’a jamais été perçu bizarrement autour de moi.”

Il vous reste 73 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut