Photo: Aline Duchêne

Lyon : "Nous allons demander des ajustements pour les urinoirs masculins", annonce la maire du 1er

La mairie du 1er arrondissement de Lyon annonce à Lyon Capitale des ajustements pour les urinoirs masculins installés place Louis Pradel.

Pour pallier au manque de sanitaires publics dans la ville, la métropole et la Ville de Lyon ont installé un nouveau dispositif sur la place Louis Pradel. Depuis, les critiques fusent. En question: l’intimité des usagers et l’emplacement des sanitaires. "Aberrant", "exhibitionniste", ou encore "scandaleux", les nouveaux urinoirs placés à côté de l’opéra font polémique. Face aux critiques, Yasmine Bouagga, maire du 1er arrondissement de Lyon (EELV), a répondu à Lyon Capitale et entend rassurer les usagers.

Un dispositif nécessaire

Selon la maire, le dispositif est nécessaire : "Vu l’importance des incivilités vers l’opéra et dans les rues adjacentes, il faut des sanitaires à cet emplacement". Indiquant que l'opération pourrait être renouvelée sur les quais à l’avenir, elle explique que le lieu a été sélectionné stratégiquement : "C'est juste à côté de l'entrée du parking et c'est accessible en toute sécurité, notamment la nuit".

Des ajustements pour les urinoirs masculins

Yasmine Bouagga rappelle que le projet est expérimental et qu'une phase de test est en cours. "Nous allons demander des ajustements pour les urinoirs masculins", assure-t-elle, face aux nombreuses critiques concernant le manque d'intimité des usagers masculins. Cependant, la maire écologiste insiste sur le besoin urgent de sanitaires publics dans la ville : "Notre projet c'est d'embellir la ville mais avoir des rues souillées d'urine en permanence, ce n'est pas possible".

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut