Lightning Cloud, de Jérôme Donna, place des Célestins – Fête des lumières 2019 © Muriel Chaulet / Ville de Lyon
Lightning Cloud, de Jérôme Donna, place des Célestins – Fête des lumières 2019 © Muriel Chaulet / Ville de Lyon

Lyon : malgré les nouvelles restrictions, Grégory Doucet ne veut pas renoncer à la Fête des Lumières

Malgré les nouvelles annonces d'Emmanuel Macron, la ville de Lyon refuse d'annuler, pour l'instant, la Fête des Lumières. Grégory Doucet se donne jusqu'à mi-novembre pour décider. En espérant que la situation sanitaire s'améliore. Une Fête étendue, du 4 au 8 décembre, est envisagée.

La Métropole de Lyon va être placée en couvre-feu dès vendredi soir minuit. Entre 21h et 6h, pendant au moins 4 semaines, probablement 6 semaines, il sera interdit de sortir dans la Métropole de Lyon. Cela devra donc être le cas jusqu'à fin novembre.

Décision mi-novembre

Et début décembre, il y a quoi ? La fameuse et très populaire Fête des Lumières à Lyon. Grégory Doucet, le maire de Lyon, refuse de se résoudre à l'annuler cette année.

"D'ici la mi-novembre, on sera en capacité de savoir quelles sont les grandes tendances sur la circulation du virus. Le pari que je fais de pouvoir organiser la Fête des Lumières reste tout à fait d'actualité", assure le maire de Lyon ce jeudi, après les annonces du président de la République.

"On envisage d'étendre un peu la Fête"

"On envisage de l'étendre un peu, du (vendredi) 4 au (mardi) 8 décembre, de manière à faciliter son accès au plus grand nombre, tout en sachant que son plus grand nombre sera de toute façon limité. On cible prioritairement nos deux grands parcs, Tête d'Or et Blandan, pour l'installation du dispositif", ajoute Grégory Doucet.

Mais est-ce possible d'organiser un tel évènement en seulement quelques jours après le 15 novembre ? "Les services travaillent d'arrache-pied pour être en capacité d'être prêts, ils connaissent le contexte, ils savent qu'ils sont peut-être en train de travailler pour rien mais on a tous envie d'une Fête des Lumières. J'ai envie d'une Fête des Lumières", martèle le maire de Lyon.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut