Entrée de l’hôpital Edouard Herriot @WilliamPham

Lyon : les urgences dentaires de l'hôpital Edouard Herriot fermées après l'agression du personnel

Le 7 juillet en début de matinée, un homme a agressé plusieurs membres du personnel des urgences dentaires de l'hôpital Edouard Herriot à Lyon. Le service médical a été fermé pendant une journée au lendemain de l'agression.

C'est une tempête de coups qui s'est abattue sur le personnel des urgences dentaires de Lyon. Le 7 juillet vers 9h30, un homme qui patientait aux urgences pour une douleur dentaire est devenu très agressif. Selon la direction départementale de la sécurité publique du Rhône, cet étranger en situation irrégulière avait d'abord usurpé l'identité d'un tiers afin d'être pris en charge.

Ensuite, l'homme âgé de 22 ans s'est montré impatient et s'est mis à crier sur le personnel de l'accueil avant de donner des coups de poings sur le mur en plexiglas qui protège le personnel. Les agents de sécurité de l'hôpital ont alors ordonné à l'homme de se rasseoir.

Onze employés de l'hôpital portent plainte

Mais le patient est revenu à la charge. Il s'est emparé d'un poteau servant à délimiter la file d'attente pour fracasser le mur en plexiglas. Il a ensuite voulu jeter le poteau sur l'aide-soignante chargée de l'accueil des patients. À ce moment, un dentiste et un autre patient se sont interposés pour empêcher l'agresseur d'atteindre l'aide-soignante. Le dentiste était projeté au sol, avant que les membres de la sécurité de l'hôpital ne parviennent à maîtriser l'homme.

Les policiers ont ensuite placé l'agresseur en garde à vue. Onze membres du personnel de l'hôpital ont porté plainte suite à des coups reçus. Les images de la vidéosurveillance exploitées par les policiers ont démontré les violences infligées aux soignants.  Le service des urgences dentaires a été fermé pendant 24 heures suite à l'agression.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut