(Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Lyon : les HCL alertent sur un début de épidémie de bronchiolite chez les enfants

Avec les gestes barrières et la pandémie de covid-19, le système immunitaire des enfants est moins armé pour faire face aux maladies saisonnières. Cette année, la bronchiolite touche particulièrement les enfants à Lyon. Les HCL appellent les parents à la vigilance.

Depuis une quinzaine de jours, l'hôpital l’hôpital Femme-Mère-Enfant (HFME) des Hospices Civils de Lyon a observé une explosion des consultations aux urgences pédiatriques. Elles ont augmenté de 56 % par rapport à la même période de 2019. Parmi ces consultations, l’hôpital s'inquiète de la hausse des cas de bronchiolite.

«  Avec actuellement 1/3 de cas de bronchiolite sur les 31 lits de réanimation et de soins continus que compte l’HFME, on fait face à une précocité de l’épidémie, qui risque progressivement de s’aggraver compte tenu de l’augmentation du nombre de consultations  », indique le Dr Hugues
DESOMBRE, chef du Pôle des spécialités pédiatriques aux HCL. Selon les HCL, la situation est telle que des patients doivent être transférés vers d'autres hôpitaux.

Une situation qui est fortement liée à la pandémie de covid-19. "Lhiver inhabituel que nous avons vécu (confinements successifs, gestes barrières), entraîne une forme de « dette immunitaire », à laquelle doivent faire face les plus petits. Cela signifie que les jeunes enfants sont moins protégés par leur système immunitaire et tombent plus malades", expliquent les HCL.

Les médecins appellent alors les parents aux bons gestes : porter un masque, se laver les mains, éviter les sorties dans les lieux clos lorsque l'enfant ou les parents sont infectés. Ils demandent à ne pas encombrer les urgences si une prise en charge immédiate n'est pas nécessaire, et à contacter d'abord le pédiatre ou le médecin traitant.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut