faits divers
Véhicule de pompier © Tim Douet

Lyon : l'ARS appelle à la vigilance après plusieurs intoxications au monoxyde de carbone dans la région

14 intoxications au monoxyde de carbone ont déjà été signalées dans la région depuis début octobre. L'ARS appelle à la vigilance.

"Les intoxications au monoxyde de carbone sont principalement dues au dysfonctionnement d'appareils de chauffage, à une utilisation inappropriée d’un moyen de chauffage d’appoint ou d’un groupe électrogène, ou encore lorsque les aérations du logement sont obstruées", explique l'ARS, l'agence régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes.

Plus de 300 personnes sont intoxiquées chaque hiver dans la région en moyenne. Et malheureusement, plusieurs décès sont constatés.

"Les premiers symptômes d’une intoxication au monoxyde de carbone sont des maux de tête, de la fatigue, des nausées, progressivement des malaises. Ils apparaissent plus ou moins rapidement et peuvent toucher plusieurs personnes au sein du foyer", précise l'ARS.

Pour éviter toute intoxication, l'ARS recommande de faire vérifier et entretenir chaque année les installations de chauffage et de production d'eau chaude, de ne jamais utiliser - pour se chauffer - des appareils non destinés à cet usage (cuisinière, barbecue), d'aérer quotidiennement au moins 10 minutes par jour (même par temps froid) et d'absolument placer les groupes électrogènes à l'extérieur des bâtiments (et jamais à l'intérieur, dans un garage, une cave ou une remise).

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut