Lever de soleil à Lyon sur le Musée des Confluence

Lyon : en 2021, le musée des Confluences a retrouvé une partie de son public grâce à l'exposition "Sur la piste des Sioux"

La fréquentation annuelle 2021 du musée des Confluences se situe à mi-chemin entre les chiffres de l'avant-crise en 2019 et ceux catastrophiques de 2020. C'est l'exposition "Sur la piste des Sioux" qui séduit le plus le public.

C'est un bilan mi-figue, mi-raisin, mais presque rassurant après une année 2020 noire à cause de l'épidémie de Covid-19. En 2021, le musée des Confluences de Lyon a accueilli 351 488 visiteurs. C'est 27 % de plus qu'en 2020 (276 530 entrées), mais bien moins qu'en 2019 (671 077). Une baisse logique par rapport à la fréquentation pré-épidémie, car le musée des Confluences n'a ouvert ses portes en 2021 qu'à partir de mai. En terme de fréquentation moyenne, le nombre d'entrées par jour en 2021 (1766 visiteurs en moyenne journalière) est ainsi inférieur de 16 % par rapport à 2019 (2051 entrées par jour).

Un bilan plutôt rassurant selon Hélène Lafont-Couturier, la directrice générale du musée. "Le contexte et les dispositifs sanitaires n’ont pas freiné l’envie de culture parmi nos publics. Habitués, anciens ou nouveaux visiteurs, tous ont pu profiter d’une offre d’expositions renouvelée pour s’évader parmi les cultures du monde ou interroger le temps présent. Signe du plaisir de se retrouver, le temps de visite du musée a progressé de 15 minutes supplémentaires depuis 2020, pour atteindre 2 heures et 20 minutes en moyenne", juge t-elle.

Sur la piste des Sioux

Surtout, l'exposition "Sur la piste des Sioux" s'annonce comme le tube de l'hiver. Une bonne nouvelle qui ne déplairait pas à Buffalo Bill, le célèbre chasseur de bisons qui s'était arrêté à Lyon lors de la première tournée de son spectacle, le Buffalo Bill’s Wild West Show, en Europe en 1889. L'exposition "Sur la piste des Sioux", ouverte depuis le 22 octobre 2021, est un succès. En seulement 64 jours, cette exposition qui s'attaque aux représentations des tribus amérindiennes par les Occidentaux à travers les époques a déjà séduit 93 720 personnes, soit la meilleure moyenne journalière des expositions avec 1 464 visiteurs.

Dans le sillon des Sioux, le musée des Confluences a renoué avec un public très local en 2021. Si le musée des Confluences accueillait encore 20 % de visiteurs étrangers en 2017, leur part a diminué à 6 % en 2021 principalement à cause des restrictions sanitaires. Il est comparable à l’année 2020. L’impact sur la fréquentation d’ensemble est compensé par l’ancrage territorial du musée. Les visiteurs nationaux sont originaires, pour 71 %, de la région Auvergne-Rhône-Alpes, un chiffre en progression de 10 points depuis 2020 et 4 points depuis 2019.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut