Le drapeau de la GALE était brandi au concert de Médine le 8 octobre.

Lyon : des slogans d'extrême gauche au concert du rappeur Médine

Lors du concert du rappeur Médine, samedi 8 octobre au Ninkasi Kao, le public a clamé son identité antifasciste, arborant un drapeau de la GALE, groupe lyonnais d'extrême gauche.

Le concert du rappeur Médine a pris des couleurs politiques, le 8 octobre au Ninkasi Kao. Parmi le public, des spectateurs ont affirmé leur appartenance au mouvement antifasciste, en chantant "Lyon, Lyon, antifa", brandissant un drapeau de la GALE (Groupe antifasciste Lyon et environs). Le groupe devait faire l'objet d'une dissolution prononcée par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, finalement annulée en Conseil d'Etat en mai 2022.

Publiant une vidéo du concert sur Twitter, retweetée par Médine, la GALE a félicité le chanteur en commentant "Lyon est et restera antifasciste". Cette semaine, Médine est entré en conflit sur le réseau social avec Damien Rieu, ancien membre du mouvement d'extrême droite Génération identitaire, désormais membre du Rassemblement national, qui citait le rappeur comme "islamiste ambassadeur d’une organisation locale des Frères musulmans".

à lire également

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut