Viva Fabrica, salon de l’industrie (@Pixabay)

Lyon : Coup d'envoi du salon de l'industrie Viva Fabrica

C'est le début du salon de l'industrie, Viva Fabrica, dans les anciennes usines Fagor-Brandt à Lyon, jusqu'au 26 février.

Le domaine de l'industrie est placé au cœur de l'événement. Sur quatre jours, du 23 au 26 février aux anciennes usines Fagor-Brandt, les visiteurs auront l'occasion de s'immerger dans l'univers industriel et découvrir les métiers qui composent le secteur : métallurgie, énergie, transports, pharmaceutique, agroalimentaire. Plus de 40 expositions animeront l'événement : monter au sommet d'une éolienne en réalité virtuelle, démonstration d'exosquelette, fabriquer une pédale à vélo, etc. Aussi, plus de 5 300 élèves de la région auront l'occasion d'échanger auprès de professionnels des entreprises comme EDF, Michelin, Renault Trucks, Safran, etc.

La Métropole de Lyon engagée

Alors que "Lyon s’est imposée (...) comme la première agglomération industrielle française" selon les organisateurs, la Métropole de Lyon, partenaire de l'événement, s'est engagée à favoriser l'industrie responsable et décarbonée sur son territoire.

Actuellement, le secteur industriel emploie plus de 490 000 salariés en France. A titre de comparaison, le département du Rhône est le plus dynamique avec 137 000 salariés.

Lire aussi : Covid : l’industrie revient timidement à Lyon

"L’industrie lyonnaise représente une force économique locale qui génère de l’emploi et crée de la richesse au niveau du territoire. Cet événement est l’occasion de leur offrir une meilleure connaissance de l’industrie afin de sortir des préjugés souvent hérités des siècles et décennies passés. Les jeunes et les publics en insertion ou en cours de réorientation pourront découvrir un secteur qui offre de beaux parcours de carrière, stables et avec de fortes opportunités d’évolution et de formation", confie Bruno Bernard, président (EELV) de la Métropole de Lyon.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut