Illustration tente sans-abris.

Lyon : 10 000 personnes aidées par l'Entreprise des possibles

Après quatre ans d'actions, l'Entreprise des possibles dresse son bilan sur son aide aux sans-abris. À l'horizon de 2023, c'est au total plus de 10 000 personnes qui auront été aidées par le collectif.

Quatre années après le début des opérations, il est temps de faire un bilan. L'Entreprise des possibles confirme "l'efficacité de son modèle de solidarité", appuie Alain Mérieux, président du collectif. Un travail de longue haleine concrétisé par "le cap de 10 000 personnes aidées franchi en 2023". 

Créé en 2019, l'Entreprise des possibles est un collectif d'entreprises de la métropole lyonnaise qui, avec leurs collaborateurs s'engagent à venir en aide aux personnes sans-abri et en situation de précarité. Dans cette volonté, l'objectif est de mobiliser des ressources humaines, financières et immobilières pour amplifier les actions sur le terrain.

Sur l'année 2022, le collectif a participé à de nombreux projets comme celui avec l'association Alyena, où une aide financière a été apportée pour les femmes sortant de maternité, sans solution de logement. Du côté de l'innovation sociétale, le premier camion de médecin vétérinaires solidaire s'est développé sur la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

135 entreprises dans le collectif

Aujourd'hui, 135 entreprises ont intégré le collectif d'Entreprise des possibles et pour l'année 2023, dix-neuf nouveaux projets, avec toujours "une priorité donnée aux Femmes et aux enfants", devraient voir le jour. Environ 1 100 000 euros, grâce au don de congés payés des collaborateurs des entreprises adhérentes seront consacrés à ces nouvelles ambitions.

"Nous avons appris à travailler ensemble et il faut que cela continue", souligne Alain Merieux en projection de l'année 2023. Même si l'hébergement reste le "pivot central de l'action de l'Entreprise des possibles", le collectif veut accentuer encore plus "l'accompagnement social et professionnel, l'accès au soin, à l'hygiène et les aides alimentaires". Avec encore 281 enfants à la rue, comme le soulignait dernièrement le collectif Jamais sans toit, le travail ne sera pas moins important sur cette nouvelle année.

À titre d'exemple, le projet de la Croisée, situé au cœur de La Croix-Rousse, prévoit des travaux de réhabilitation du bâtiment. Un centre qui pourra accueillir et accompagner par la suite 70 femmes et leurs enfants.

Lire aussi : Lyon : face au grand froid hivernal, la difficulté d'hébergement des sans-abris

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut