Hôtel de Région. @WilliamPham

Loire : une élue ex-RN à la Région visée par des tags menaçants, une plainte déposée

Les forces de l'ordre ont découvert six tags menaçants de mort des élus de la commune de Saint-Chamond (Loire). Parmi eux, ressort le nom de la conseillère à la région Auvergne-Rhône-Alpes, Isabelle Surply. L'élue a porté plainte vendredi 15 avril.

Ce vendredi 15 avril, l'ancienne conseillère régionale du groupe RN en Auvergne Rhône Alpes, Isabelle Surply, a déposé plainte pour "menaces de mort" auprès du commissariat de Saint-Chamond (Loire). Une plainte qui fait suite à la découverte, le 10 avril, dans la commune où l'élue siège comme conseillère municipale de six tags de menaces de mort. Les inscriptions visaient également un agent de police municipale ainsi que le maire de Saint-Chamond, Hervé Reynaud, qui avait déjà porté plainte pour ces faits.

L'élue mise en examen pour diffamation 3 jours avant les faits

L'ancienne membre du Rassemblement National s'est fendue d'une lettre à l'attention du maire de sa commune, dans laquelle elle explique avoir été victime de "harcèlement et menace de mort pour avoir dénoncé l’islamisme".
Par ailleurs, à travers une vidéo publiée sur son compte Twitter quelques jours auparavant, l'élue a annoncé avoir été mise en examen pour diffamation dans le cadre d'une affaire de prêche à la mosquée de Saint-Chamond. En juillet 2021, elle avait diffusé sur son compte Twitter un extrait vidéo du prêche de l'imam de la mosquée de Saint-Chamond, jugeant celui-ci comme étant discriminatoire envers les femmes. L'affaire est même remontée jusqu'au ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, et l'imam a été suspendu de ses fonctions. Une plainte a ensuite été déposée par le conseil du culte musulman et des poursuites ont été engagées contre l'élue.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut