Assemblée nationale

Loire : un député LR demande à ce que Poutou ne puisse pas se présenter à la Présidentielle

Les propos de Philippe Poutou sur la police n’en finissent plus de faire réagir. Ce mardi 19 octobre, c’est le député ligérien Dino Cinieri (LR) qui a donné son avis sur la question en demandant que le candidat NPA soit interdit de participation à l'élection présidentielle.

En pleine session de l’Assemblée nationale, ce mardi 19 octobre, le député Les Républicains Dino Cinieri n’a pas mâché ses mots à l’encontre de Philippe Poutou. L’élu ligérien a tout simplement demandé à ce que le candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) à la présidentielle ne puisse pas participer à l'élection après ses propos sur la police. 

Invité à réagir à une vidéo virale, dans laquelle un élu de la France insoumise, déclarait lors d'un conseil municipal,  "je croyais que le but de la police était de protéger la population, ce n'était pas nécessairement de posséder des armes pour la tuer", Philippe Poutou avait répondu sur le plateau de France Info : "Oui, la police tue. Évidemment, la police tue". 

Dino Cinieri porte plainte

Des propos immédiatement condamnés par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin qui avait annoncé porter plainte, le 13 octobre, ainsi que par de nombreux membres de la classe politique. Choqué par les déclarations de Philippe Poutou, Dino Cinieri a lui aussi annoncé avoir déposé plainte pour diffamation envers des personnes dépositaires de l'autorité publique, car "non la police ne tue pas, elle sauve". Il estime toutefois que "la sanction la plus juste ce serait de lui interdire d'être candidat. Ce sont des propos indignes de la part d'un candidat à la présidentielle ! C'est inacceptable", rapporte France Bleu.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut