Durden Café - Terrasse 2015 © Tim Douet_0090
© Tim Douet

Les systèmes de chauffage en terrasse désormais interdits à Lyon

C’était une des promesses du maire de Lyon, Grégory Doucet, lors de son élection et la mesure est désormais effective suite à une modification du règlement des terrasses. 

Jugé trop énergivore par le gouvernement et réclamée par la Convention citoyenne pour le climat, l’interdiction des systèmes de chauffage en terrasses entrera en vigueur en France en 2022 après avoir été repoussée en raison de la crise sanitaire. La mesure voulue par la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili ne sera ainsi appliquée qu’à partir du 31 mars 2022, soit à la fin de cet hiver. 

Néanmoins, à Lyon, la municipalité écologiste, dirigée par Grégory Doucet, a décidé de devancer l’application de la future réglementation nationale. Dans un communiqué publié vendredi 19 novembre en fin de journée, la Ville de Lyon annonce ainsi qu’elle "interdit dorénavant tous les types de chauffages, qu’ils soient fixes ou mobiles et quel que soit leur mode de fonctionnement". 

Modification du règlement des terrasses

Une décision effective dès cet hiver donc, grâce à la prise d’un nouvel arrêté municipal "modifiant l’article 5 de l’actuel règlement des terrasses". Celle-ci s’inscrit dans son plan climat-air-énergie de la ville pour "plus de sobriété dans l’usage de l’énergie et des ressources, pour les bâtiments comme dans l’espace public", poursuit la municipalité dans son communiqué. 

Une mesure chère à Grégory Doucet, qui en avait fait la promesse lors de sa prise de fonction en juillet 2020 en déclarant "les terrasses chauffées seront bientôt interdites dans les bars et restaurants de la ville". Un an et demi plus tard, c'est désormais le cas.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut