drapeaux brûlés sur la place Valmy, Lyon 9e @capture d’écran

Les drapeaux français, européen et de Lyon brûlés par des activistes

Samedi, plus de 1 500 personnes ont manifesté contre Bayer-Monsanto. En fin de mobilisation, des activistes ont décroché de la mairie du 9e arrondissement les drapeaux français, européen et de la ville de Lyon, avant de les brûler.

A l'appel du groupe "Les soulèvements de la terre", un collectif d’associations anti-capitalistes s'est rassemblé samedi place Valmy (Lyon 9e). L'objectif de cette démarche était de réclamer le départ du géant pharmaceutique Bayer-Monsanto. Ces manifestants n'ont pas pu s'approcher du siège de l'entreprise allemande. Visiblement remontés, certains activistes ont décroché de la façade de la mairie les drapeaux français, européen et lyonnais, avant d'y mettre le feu.

A lire également : Lyon : manifestation devant le siège de Bayer ce samedi

On peut voir tout cela sur la vidéo relayée par le groupe antifasciste Lyon et environs (GALE) sur les réseaux sociaux, avec le message suivant : "Les nations détruisent la planète. Fuck Nations, Fuck Bayer".

Un acte qui a fait réagir le préfet du Rhône. "Images insupportables des drapeaux français et européen brûlés lors d’une manifestation contre le groupe Bayer à Lyon. Le préfet Pascal Mailhos condamne fermement cet acte intolérable, a déclaré la Préfecture sur Twitter. Tout est fait pour présenter à la justice les auteurs de ce délit."

La mairie du 9e et le maire de Lyon ont réagi

La mairie du 9e arrondissement a elle aussi qualifié "d'inadmissibles et d'insupportables" le vol et la destruction de ces symboles. "Plus que jamais, la non-violence doit guider nos actions, nos politiques, nos choix." Enfin, le maire de Lyon, Grégory Doucet, a pointé du doigt une action "intolérable".

Pour rappel, brûler le drapeau tricolore fait partie des outrages aux symboles nationaux de la France. L'article 645-15 du code pénal prévoit une contravention de 5e classe pour toute destruction, détérioration ou utilisation de manière indécente du drapeau dans un lieu public ou ouvert au public. La diffusion de tels faits par n'importe quel moyen est également punie de 1 500 euros d'amende.

Aur le même sujet : Lyon : le grand méchant Bayer joue la transparence

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut