trafic : embouteillage de voitures
Embouteillage de voitures. Photo libre de droit

Les anti-ZFE feront escale à Lyon ce samedi

La "Grande boucle des exclus", qui entend "alerter sur les dangers des Zones à faibles émissions (ZFE) et demander à l’État un moratoire sur ce dispositif", fera escale à Lyon samedi 19 novembre.

L'initiative, portée par l'association 40 millions d'automobilistes et par la Fédération de la distribution Automobile, se tient pour la 5e fois. Le principe est le suivant, les deux organisations font un tour de France pour aller à la rencontre des automobilistes étant comme eux mécontents de la mise en place des ZFE. Leur revendication, défendre le "pouvoir rouler" et dénoncer les "zones d'exclusion" et la "bombe à retardement sociale" que seraient selon eux les ZFE.

"La mise en place des ZFE obligatoire dans toutes les agglomérations de plus de 150.000 habitants avant le 31 décembre 2024 réduira fortement la mobilité des Français vivant dans ou aux abords des métropoles regroupant environ deux tiers de la population française." argue le communiqué, qui rappelle également le soutien des deux organisations à la proposition de loi déposée le 15 septembre dernier par la députée RN Anne-Sophie Frigout.

À Lyon, le périmètre de la ZFE en débat

Pour rappel, à Lyon, la ZFE a commencé sa mise en place avec l’interdiction (pour l'instant pédagogique) en septembre des véhicules Crit’Air 5 dans la ville et une partie de sa proche périphérie. La métropole écologiste  entend désormais étendre son périmètre à d'autres communes dès 2024 et échelonner jusqu'en 2025 l'interdiction des véhicules Crit'Air 4 et 3.

Une mesure jugée par certains injuste, les communes concernées étant essentiellement celles de l'est lyonnais, qui compte aussi les populations les moins favorisées économiquement et pour qui le changement pourrait être plus douloureux. Une série d'aides et de dérogations sont toutefois prévues.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut