(Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Le maire de Lyon "condamne" la nouvelle fusillade survenue à La Duchère

Au lendemain d’une nouvelle fusillade survenue dans le quartier de La Duchère, qui a fait deux morts et deux blessés, le maire de Lyon, Grégory Doucet a "condamné sans réserve" ces violences. 

La mort par balles de deux jeunes de 20 et 16 ans, selon l'AFP, dans le quartier de La Duchère dans la nuit de mardi à mercredi, un peu plus d’un mois après une fusillade qui avait fait quatre blessés, a poussé le maire de Lyon à régir ce mardi matin. Dans un message partagé sur ses réseaux sociaux, Grégory Doucet "condamne sans réserve les violences survenues dans le 9e arrondissement cette nuit. […] Nous sommes aux côtés des Ducherois et des Ducheroises". 

Lire aussi : Lyon : une fusillade fait deux morts à La Duchère, dont un mineur, une enquête ouverte

Plus loin, l’édile écologiste adresse ses condoléances aux familles des victimes, avant d’expliquer que ses services collaborent avec l’État pour que les auteurs soient interpellés  "le plus rapidement". Selon la ville le maire se trouve ce matin en "cellule de crise" avec les services de l’État. 

Un peu plus tard dans la matinée, sont adjoint à la sécurité, Mohammed Chihi, a lui aussi condamné sur Twitter ce "drame", précisant que ses services sont "pleinement mobilisés avec la police municipale, la video-surveillance et les service de l'Etat pour interpeller les auteurs".

À la lumière de ce drame, qui intervient après plusieurs fusillades à Lyon au cours des derniers mois, l'ancien maire de Lyon, Gérard Collomb, n'a pas tardé a s'en prendre à la municipalité, se montrant très critique sur sa gestion de la sécurité à Lyon : Il "faudra combien de temps à l’actuelle municipalité pour admettre que la sécurité doit être la première priorité dans une ville? Ras le bol de l’angélisme", dénonce l'ex-ministre de l'Intérieur d'Emmanuel Macron.

Deux morts et deux blessés

Pour rappel, il était environ 23h30 lorsque plusieurs rafales d’arme automatique ont éclaté avenue Sakharov, au pied d’un immeuble situé près du stade de Balmont, comme le révélait nos confrères de BFM Lyon ce mardi matin. Lors de cette fusillade deux personnes sont décédées et deux autres ont été blessées, ce que nous ont confirmé les pompiers, appelés cette nuit sur les coups de 00h30. Selon des informations de l'AFP, les deux morts seraient âgés de 20 et 16 ans et les blessés, mineurs, auraient 15 et 17 ans.

Touchée par des éclats une victime a été légèrement blessée et une autre, touchée par une balle à la cuisse a été prise en charge par le Samu, mais ses jours n'étaient pas en danger selon les pompiers.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut