Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes envisagerait de se présenter aux élections législatives anticipées. (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Laurent Wauquiez envisagerait de se présenter aux élections législatives

Suite à la dissolution de l'Assemblée Nationale décidée par Emmanuel Macron dimanche soir, Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes envisagerait de se présenter aux législatives anticipées qui auront lieu le 30 juin prochain.

Et si au coup de poker d'Emmanuel Macron de dissoudre l'Assemblée Nationale, Laurent Wauquiez, qui n'a jamais caché ses ambitions présidentielles pour 2027, répondait par un autre pari très risqué ? Au lendemain de l'annonce de la dissolution de l'Assemblée, et alors que des élections législatives anticipées seront organisées les 30 juin et 7 juillet prochain, le président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes envisagerait de se présenter pour le scrutin législatif.

A lire aussi Emmanuel Macron dissout l'Assemblée Nationale, sidération à Lyon

Selon nos confrères du Parisien et de France TV, Laurent Wauquiez pourrait être tenté de rejoindre l'Assemblée en juillet prochain. "Tout est ouvert" selon son entourage cité par nos confrères du Parisien. Un pari risqué pour celui qui se voit comme le candidat de la droite aux prochaines élections présidentielles en 2027. En cas de victoire, Laurent Wauquiez devrait abandonner son poste de président de Région, poste pour lequel il avait été réélu en 2021 et sur lequel l'homme du Puy-en-Velay s'appuie depuis 2016. Une défaite en revanche entamerait sérieusement son crédit au niveau national et égratignerait ses ambitions pour l'échéance présidentielle de 2027. Un coup de poker dont n'est pas coutumier Wauquiez depuis ses débuts en politique.

Les LR s'organisent

Quelques heures après les résultats de ces Européennes 2024 qui ont vu le Rassemblement National terminer en tête des suffrages avec plus de 31% des votes, la direction des Républicains est déjà tournée vers la campagne des législatives. Le parti de droite qui a recueilli seulement 7% des voix aurait débuté dès dimanche soir les discussions pour mettre en place sa stratégie pour le scrutin législatif.

A lire aussi : Elections européennes : 57% de participation dans le Rhône, en hausse par rapport à 2019

Si une alliance avec Emmanuel Macron ou Marine Le Pen n'est pour l'heure pas envisagée, les Républicains devront parvenir à limiter la casse pour ces élections anticipées. Un comité stratégique a eu lieu ce lundi matin chez les LR pour valider la stratégie à adopter. Depuis 2017, le nombre de députés LR à l'Assemblée nationale n'a cessé de diminuer. En 2022, les Républicains possédaient plus que 61 députés au sein du parlement contre 136 cinq ans plus tôt. Un chiffre que les députés LR tenteront d'imiter en juin prochain. Avec ou sans Laurent Wauquiez.

A lire aussi Résultat des européennes à Lyon : le PS devance les Insoumis

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut