Chargement de camion. Photo @lyonukraine

L’association Lyon-Ukraine : un des visages de la lutte ukrainienne en France

A l'origine essentiellement destinée à faire connaître l'Ukraine, l'association Lyon-Ukraine joue désormais, depuis l'invasion de la Russie, un rôle humanitaire.

À l’origine exclusivement dédiée à promouvoir des initiatives ukrainiennes et à faire découvrir l’Ukraine aux habitants de la région lyonnaise, l’association Lyon-Ukraine, depuis l’invasion du pays par la Russie il y a presqu’un an, incarne aujourd’hui plus que l’expression de l’identité ukrainienne en France.

Elle incarne une lutte, à la fois lutte interne et externe, pour soutenir activement, depuis la France, depuis Lyon, des dizaines de millions d’Ukrainiens restés en Ukraine.

Mercredi 18 et jeudi 19 janvier, des camions destinés à l'aide humanitaire partiront de Lyon en direction de l’Ukraine. À leur bord, la cuisine collective de la Compagnie Nationale du Rhône, généreusement cédée à l’association (une cargaison précieuse qui bénéficiera à deux ou trois cents personnes), ainsi que du matériel de la Clinique du Tonkin, fermée depuis quatre ans, qui permettront de compléter l'équipement d'un hôpital sur place.


Depuis le début de la guerre, Lyon-Ukraine a envoyé 28 camions de 40 tonnes d'aide humanitaire chacun


Au total, depuis le lancement des missions, 28 camions de 40 tonnes chacun ont pu être acheminés en Ukraine grâce à l’action de Lyon-Ukraine. 

 Mais revenons à quelques éléments de contexte essentiels pour comprendre le projet de l’association et les facteurs qui expliquent son rôle central et stratégique dans la coordination des missions en Ukraine.

Aux origines de Lyon-Ukraine

En 2014, en réaction aux affrontements meurtriers dans le Donbass et à l’annexion de la Crimée en Ukraine par la Russie, naît le projet de la future association franco-ukrainienne. À l’origine, une mission au cœur du projet : faire connaître ce pays d’Europe de l’Est, méconnu du plus grand nombre ici, en France, en plus d’animer la communauté ukrainienne interne.  En 2016, l’association à but non lucratif acquiert un statut légal et forme un conseil d’administration constitué de responsables français et ukrainiens.

Membres de la diaspora ukrainienne historique, descendants d’Ukrainiens, réfugiés récemment arrivés, francophones d’origine… Tous les ukrainophiles sont invités à se réunir autour de divers évènements et projets tels que le cœur ukrainien Doudaryk, la tournée des petits danseurs folkloriques des Joyeux Petits Souliers, la Fête des Bannières annuelle et bien d’autres. 

Fédératrice

C’est bien ce statut franco-ukrainien qui fait la spécificité de l’association et qui lui permet aujourd‘hui de coordonner et de conduire efficacement ses missions d’envoi de convois humanitaires en territoire ukrainien. En sa qualité de fédératrice sur les sept associations d’aide à l’Ukraine présentes à Lyon, Lyon-Ukraine bénéficie des compétences précieuses de ses membres ukrainiens (médecins, experts en logistique…), en particulier ceux ayant récemment fui le pays et qui ont, par conséquent, une connaissance précise de la situation et des enjeux qui se jouent sur le terrain, acquise par l’expérience de l’horreur de la guerre. De cette façon, Lyon-Ukraine et ses adhérents peuvent, ensemble, cibler les problématiques qui nécessitent une action urgente et organiser des interventions directes et immédiates, profitant d’une facilitation de passage à la douane, donc d’accès sur le sol ukrainien, de la présence d’un entrepôt sur place et ainsi, d’une traçabilité exacte et permanente des livraisons de camions.

En outre, ces Ukrainiens réfugiés en France, adhérents à l’association, en maintenant activement leurs relations avec l’Ukraine, ont favorisé la création de réseaux au-delà même des frontières et, de cette façon, de permettre à l’association d’établir un contact avec l’hôpital de Kalynivka, au centre de l’Ukraine. À ce jour, elle a déjà pu y envoyer plusieurs convois humanitaires chargés d’acheminer des denrées alimentaires, des dispositifs médicaux, produits d’hygiène, des garrots (indispensables pour la survie immédiate des blessés graves), des groupes électrogènes et des vêtements et couvertures, provenant pour la plupart de dons de particuliers et d’organismes partenaires. En décembre, grâce aux dons du groupe d’agences immobilières Nestenn, 6e franchise immobilière française, des denrées et du matériel de survie ont pu être transmis en Ukraine et des enfants sur place ont pu recevoir des barres chocolatées et des peluches pour Noël. 

Que puis-je faire pour aider ?

        Des points de collecte sont disponibles pour récolter les denrées à l’Eglise ukrainienne de Saint Athanase au 11 rue Pierre Baratin à Villeurbanne, les lundi et mercredi de 17h à 19h ainsi qu’à l’USIN, bureaux de l’association Lyon-Ukraine, au 41 Boulevard Marcel Sembat à Vénissieux, le jeudi de 14h à 18h. Il est possible d’envoyer un mail à l’adresse suivante : collecte.lyonukraine@gmail.com.

Une plateforme collective d’aide à l’attention de l’Ukraine est également disponible en ligne à l’adresse du Collectif Lyon-Ukraine, sur laquelle il est possible de faire des dons (à 60% déductibles de l’impôt sur le revenu pour particuliers et de l’impôt sur les sociétés pour les entreprises) ou de se proposer pour héberger des réfugiés chez soi via le site de l’association Forum Réfugiés. 

Lyon-Ukraine est, par ailleurs, en recherche active de bénévoles pour apporter leur aide autour de divers pôles en fonction de leurs compétences : logistique des transports, organisation de la récolte des dons, recensement des hébergements disponibles ou communication d’évènements. Un formulaire d’inscription est présent sur la plateforme en ligne pour quiconque est intéressé par la perspective de rejoindre ses 200 à 250 bénévoles déjà actifs.

        Pour soutenir et participer aux actions en faveur de l’Ukraine, rendez-vous sur le site https://lyonukraine.org/ ou dans les points de collecte de dons. 

You need to add a widget, row, or prebuilt layout before you'll see anything here. 🙂

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut