Sirha Lyon : tout savoir sur le plus grand salon de la restauration du monde

La grand-messe de l'alimentation est de retour à Lyon du 19 au 23 janvier à Eurexpo. Entre 150 000 et 180 000 visiteurs professionnels sont attendus. Avec la cerise sur le gâteau : le Bocuse d'Or.

Tout le monde le connait pour les évènements incontournables qu’il accueille, et en particulier la finale internationale du Bocuse d’Or, où se côtoient excellence et l'invention culinaire. Cette année, le Sirha revient, pour fêter son 40e anniversaire du 19 au 23 janvier, plus innovant et inspirant que jamais, pour rendre compte des dernières impulsions et exaltations en matière de restauration et d’alimentation modernes.

Le Sirha, c’est quoi ?

        Le Sirha en quelques chiffres : 140 000 m2 de superficie, 27 pays représentés, 4 000 exposants et marques.

Véritable rendez-vous culinaire au rayonnement mondial, le Sirha Lyon se propose d’accompagner les grandes dynamiques et tendances actuelles en matière d’alimentation. Dans un monde en perpétuel changement, le salon dessine les contours d’un secteur tout aussi fluctuant, au gré des attentes et des goûts des consommateurs, en se faisant le théâtre de cette effervescence.

Pendant cinq jours, il réunit autour d’une même table les acteurs du Food Service1 et de l’hospitalité avec au menu : innovations, négociations, démonstrations culinaires, partage, affaires, et anticipation collective de l’avenir des secteurs et des métiers de l’alimentation. Plus largement, c’est une immense scène où se jouent des enjeux économiques, culturels, d’innovation et de technologie à grande ampleur.

1Ensemble de services, entreprises et acteurs, mis à disposition du consommateur pour manger en dehors de son domicile

“Sirha Lyon est un puissant outil économique international.”

Olivier Ginon, Président directeur général du groupe GL events

L'équipe de France, immense gagnante de la 18e édition du Bocuse d'Or, à Lyon @Antoine Merlet

Au programme, des rendez-vous immanquables : le très attendu Bocuse d’Or 2023, qui verra s'affronter 24 candidats d'autant de pays avec la Lyonnaise Naïs Pirollet qui défendra la France, la Coupe du Monde de la pâtisserie, l’International Catering Cup, ainsi que des animations, des tables-rondes, le Village start-Up, des expositions, des conférences… Et surtout, de la cuisine.   

     Par ailleurs, dans un contexte de crise énergétique, d’inflation et de pénurie de main d’œuvre, cette année le salon arbore un double objectif : en plus de rendre compte des nouvelles transformations de la filière alimentation mondiale, il s’agit de rendre hommage et de saluer le courage de tous ses acteurs, lourdement impactés par tous les bouleversements actuels.

Comment y aller ?

        Pour permettre aux visiteurs d’accéder au Salon à l’Eurexpo, TCL annonce un renfort de l’offre de la ligne T5 et un déploiement de la navette spéciale N100 (fréquence toutes les 6 à 7 minutes jusqu’à 20h pour le premier et 3 à 4 minutes pour le second).

Néanmoins, face à l’appel intersyndical à la grève générale pour jeudi 19 janvier, en réaction à la réforme des retraites annoncée, des perturbations sont attendues sur tout le réseau TCL et devraient impacter la ligne N100 qui, sans être complètement interrompue, verra sa fréquence allégée. En revanche, les mouvements sociaux ne devraient, a priori, pas impacter le trafic du tram T5 jusqu’à Eurexpo. 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut