La Métropole de Lyon

L’ancien directeur adjoint de la communication de la Métropole de Lyon fustige le nouveau logo

La nouvelle identité visuelle de la Métropole de Lyon n’est pas du goût de tous, à l’image de Jack Dumont graphiste, directeur artistique mais surtout ancien directeur adjoint de la communication du Grand Lyon de 2002 à 2011.

La métropole du Grand Lyon a profité de l’été pour se refaire une beauté et un nouveau logo est né. Exit le rouge et noir des lettres capitales Grand Lyon place désormais au rouge et blanc. "Métropole Grand Lyon "s’affiche dans des rectangles blanc et rouges.

C’est dans une lettre adressée au président de la Métropole de Lyon Bruno Bernard, samedi 24 septembre, que Jack Dumont, fait part de sa désolation, lui qui qualifie le logo d'une grande "pauvreté" et d'une grande "tristesse".

Le nouveau logoe de la Métropole de Lyon
Le nouveau logoe de la Métropole de Lyon

En tant qu’ancien directeur adjoint de la communication de la Métropole (2002-2011), Jack Dumont a participé à l’élaboration de la précédente identité visuelle dont il explique la démarche dans sa lettre. Le graphiste et directeur artistique regrette cette forme rectangulaire signe de fermeture sur soi selon lui. "Des rectangles pour bien fermer et se renfermer sur nous-mêmes ! Quel signe d'ouverture émet-on ?"


"Des rectangles pour bien fermer et se renfermer sur nous-mêmes ! Quel signe d'ouverture émet-on ?"


 

Il en profite pour interpeller le président de la Métropole de Lyon sur les dépenses que ce changement va engendrer (signalétique, habillage de voitures, panneaux directionnels…). "Vous parlez d'économie ? Vous allez changer tous les panneaux directionnels et signalétiques, les habillages des véhicules... Combien cela va t'il coûter à l'agglomération ? Ou alors vous allez laisser vivre les deux logos et lignes graphiques pour mieux parasiter la visibilité ?"

Pour Jack Dumont, il aurait été préférable de comprendre la démarche précédente au lieu de créer une nouvelle identité. Dans cette lettre Jack Dumont affirme que le choix de la charte graphique GRANDLYON était collégial et adopté à une grande majorité. C’est cette même charte qui a inspiré ONLYLYON selon lui.

A la fin de sa lettre au président de la Métropole de Lyon, l'ancien directeur adjoint de la communication du Grand Lyon ne manque pas de piquer la présidence sur sa politique et sa gestion en y ajoutant : "Quand j'écoute les problèmes que vous rencontrez à la direction de la communication : direction, motivation, absentéisme... je pense que vous tracez une route difficile à suivre !"

La période étant à l'échange épistolaire, une réponse de Bruno Bernard se fait attendre.

Lire aussi : Pas de duel au soleil, d’yeux plissés, ni d’harmonica, rien que des échanges épistolaires et des invectives via Twitter. Ainsi va la politique en 2022 (?).

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut