Une école lyonnaise ©PLUQUETPierreAntoine
©PLUQUETPierreAntoine

La Ville de Lyon recrute une centaine de professionnels pour faire fonctionner ses crèches

Dans l’optique d’optimiser le fonctionnement de ses crèches et de répondre à ses objectifs d’ouverture de nouvelles places d’ici 2026, la ville de Lyon cherche à recruter 100 professionnels, notamment des auxiliaires de puériculture, mais aussi des éducateurs petite enfance. 

Lors de la rentrée de septembre 2021 dans les crèches, le maire de Lyon avait annoncé l’ouverture de 500 nouvelles places pour les enfants d’ici 2026. Pour accompagner ce programme ambitieux, la municipalité a donc décidé d’entamer un recrutement important à destination du secteur de la petite enfance, aujourd’hui particulièrement en tension. 

Auxiliaires de puéricultures et éducateurs

La ville souhaite donc recruter une centaine de professionnels par an et plus particulièrement des auxiliaires de puériculture et des éducateurs afin "de renforcer l’offre et la qualité d’accueil des plus jeunes" au sein de ses 50 crèches municipales. Pour Laurent Bosetti, l’adjoint à la promotion des services publics, l’enjeu de cette campagne de recrutement est aussi : d’"ouvrir de nouveaux équipements, s’appuyer sur du personnel qualifié, mieux considérer des professionnels engagés et indispensables à notre quotidien".

La nouvelle campagne de recrutement de la municipalité, qui doit être affichée sur l’espace public, essaye donc de revaloriser un secteur professionnel au "turn-over fréquent et salaires peu attractifs". La Ville insiste ainsi sur le fait qu’à Lyon, depuis le 1er janvier, les employés de la petite enfance bénéficient d’une revalorisation salariale de 90 euros bruts par mois pour les auxiliaires de la puériculture et 150 à 200 euros bruts par mois pour les éducateurs de jeunes enfants. De quoi laisser espérer des salaires minimums de l’ordre de 1 900 et 2 260 euros bruts par mois selon la fonction.

Lire aussi : La Ville de Lyon se plie à la loi et applique les 1607 heures de travail annuel pour ses agents

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut