Hôtel de Région. @WilliamPham

La Région élargit son fonds souverain à l'épargne des habitants, explications

Stratégie basée sur la préférence régionale, et dans un territoire particulièrement industriel, la Région a annoncé élargir son fonds souverain à l'épargne des particuliers. Explications.

L'annonce a été faite la semaine dernière et elle est inédite. La Région a annoncé l'élargissement aux particuliers du fonds souverain régional, qui ciblait jusque ici, les PME et ETI du territoire non cotées du secteur industriel. Un investissement qui a déjà permis cinq investissements, notamment dans le Cantal, le Rhône, et l'Ain. Les secteurs de l’agroalimentaire, de l’industrie et du verre, des services à l’industrie, du tourisme et du retail ont notamment été engagés.

Grâce au FCPR-Préférence Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez et la Région ont donc annoncé étendre ce fonds souverain à l'épargne des investisseurs particuliers. L'objectif : "accompagner nos entreprises à franchir un cap, à investir, à innover. Mais aussi défensive pour soutenir nos savoir-faire et nos emplois dans ce contexte d’après-crise", explique un communiqué. Pour rappel, le territoire Auvergne-Rhône-Alpes peut se targuer d'être la première région industrielle de France, notamment dans la stratégie et innovation.

(Photo by JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)

Partenariat tripartite issu du privé

"Ce FCPR proposera également aux particuliers un accès diversifié à d’autres fonds de capital investissement, leur offrant ainsi les mêmes opportunités que des clients institutionnels", détaille la région de Laurent Wauquiez. Un fonds ouvert aux particuliers grâce à une collaboration tripartite entre plusieurs acteurs : Siparex, qui "apporte son expertise financière", Apicil, qui "assure les fonds", et Groupama qui "en sera le distributeur exclusif".

Alors que le niveau d'épargne des Français atteint des records, "ce FCPR sera ouvert jusqu’au 31 décembre 2022 aux épargnants, à partir de 6 000 euros. Il s’agit d’un placement à long terme dont l’objectif est de soutenir l’activité industrielle régionale et les entreprises de nos territoires", poursuit le communiqué.

Derrière ce fonds souverain régional, se cache la volonté de Laurent Wauquiez de poursuivre sa préférence régionale, stratégie établie depuis 2016.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut