“Je ne vois pas où est la liberté de la France”, s’interroge Gerbert Rambaud (DLF) - (vidéo)

Gerbert Rambaud, vice-président de Debout la France, est l’invité de 6 minutes chrono. Il évoque la campagne présidentielle de Nicolas Dupont-Aignan.

Dans la dernière ligne droite de la campagne présidentielle, Lyon Capitale donne la parole aux représentants lyonnais des douze candidats à la fonction suprême. Ce mardi matin, nous recevons Gerbert Rambaud, vice-président de Debout la France.

Dans cette fin de campagne, le responsable local de Debout la France, le parti de Nicolas Dupont-Aignan, agite l’affaire Mac Kinsey pour tenter de déstabiliser Emmanuel Macron et de faire remonter son candidat en retrait par rapport à 2017 : “quand un cabinet intervient pour donner la stratégie du pays, je ne vois pas où est la liberté de la France”. Gerbert Rambaud tente aussi de s’adresser aux mouvements antivax en déplorant des mesures de restriction de liberté depuis deux ans et la crise du Covid. Il accuse aussi le gouvernement de “remplir les caisses de l’État” avec la hausse du prix de l’essence.

Alors que Nicolas Dupont-Aignan avait rallié Marine Le Pen dans l’entre-deux tours en 2017, Gerbert Rambaud botte en touche sur l’attitude qu’adoptera Debout la France en vue du second tour.

L'entretien complet est à retrouver ci-dessous.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut