Benjamin Brière a été arrêté en 2020 en Iran pour espionnage, depuis il a été condamné à huit ans et huit mois de prison. Un jugement dont il a fait appel. (Photo : AFP/Twitter/Saeid Dehghan)

Iran : la France appelle à la libération immédiate des "otages" français, dont le Lyonnais Benjamin Brière

Le ministère des Affaires étrangères appelle ce mardi 20 décembre à la libération immédiate des "otages" français retenus en Iran. Le Lyonnais Benjamin Brière y est détenu depuis 2020.

C'est une petite victoire pour le comité de soutien à Benjamin Brière, Lyonnais détenu en Iran depuis 2020 pour "espionnage" et "propagande". La Quai d'Orsay, a appelé ce mardi 20 décembre à la libération immédiate des "otages" français, rapporte l'AFP.

Un appel à une mobilisation européenne

Le ministère des Affaires étrangères a également assuré que la mobilisation des autorités restait "totale", alors que les comités de soutien à Benjamin Brière et Fariba Adelkhah ont récemment envoyé une lettre à Emmanuel Macron appelant à une mobilisation européenne.

"Force est de reconnaître que la stratégie [française] de négociation poursuivie jusqu’alors n’a engrangé aucun résultat significatif", écrivaient les deux comités de soutien.

Le Lyonnais a été arrêté en mai 2020 et condamné à huit ans et huit mois d'emprisonnement pour avoir pris "des photographies de zones interdites" avec un drone dans un parc naturel iranien. Une décision que la diplomatie française avait jugé "inacceptable" alors que Benjamin Brière a toujours expliqué n'être qu'un touriste.

Lire aussi : Emprisonné en Iran pour "espionnage", le Lyonnais Benjamin Brière cesse sa grève de la faim

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut