Des membres du collectif de Lyon 8e « Les Daltons » ont effectué des roues arrières en moto devant la maison d’arrêt de Corbas après que l’un d’entre eux a escaladé le grillage de la prison. DR

Incursion à la maison d'arrêt de Corbas : un "Dalton" remis en liberté, un second mis en examen à Lyon

Une information judiciaire a été ouverte, vendredi 12 novembre, par le parquet de Lyon après la dernière provocation des « Daltons » à la maison d’arrêt de Corbas.   

Deux jours après l’annonce faite par le ministre de l’Intérieur à propos de l’interpellation de deux « Daltons », le parquet de Lyon apporte des précisions sur les procédures judiciaires en cours vendredi 12 novembre. Pour rappel, le dernier fait d’armes du collectif issu de Lyon 8e remonte au dimanche 7 novembre dernier, où un homme habillé en combinaison jaune et noire a escaladé un grillage d’enceinte de la maison d’arrêt de Corbas pour faire passer des colis aux détenus. Détenus parmi lesquels se trouve ManyGT, un rappeur des Daltons incarcéré en août.

Prison requise pour l’un, remise en liberté pour l’autre  

Le premier des deux  jeunes individus arrêtés a été mis en examen des chefs de "communication non autorisée avec un détenu par une personne se trouvant à l'extérieur de l'établissement, de complicité d'escalade non autorisée de l'enceinte d'un établissement pénitentiaire, de complicité de tentative de remise illicite d'objet à détenu, de complicité de détention de produits stupéfiants, et de transport de produits stupéfiants ". Par ailleurs, le parquet indique avoir requis son placement en détention provisoire.  

Quant au second, il a été remis en liberté, faute d’éléments permettant de retenir sa participation aux faits.  Toutefois, précise le parquet, "les investigations se poursuivront sur commission rogatoire afin d’identifier et interpeller toutes personnes ayant contribué à ces faits, en qualité d’auteurs ou de complices ". 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut