Photo par JEFF PACHOUD / AFP)

Elections annulées à Givors : le PS, le PCF et les Insoumis locaux appellent "le parti EELV à se désolidariser" de l'ancien maire

Le Conseil d'Etat, la plus haute juridiction administrative, a annulé ce mercredi les élections municipales de Givors de 2020. L'ambiance est très tendue à gauche. Le PS, le PCF et la FI locaux appellent "le parti EELV à se désolidariser de l'équipe Boudjellaba qui n'a de « gauche » et « d'écologiste  » que le nom".

Mohamed Boudjellaba, le candidat écologiste, a été élu en 2020 maire EELV de Givors. Mais au mois de février 2021, l'élection de Mohamed Boudjellaba en 2020 avait été annulée par le tribunal administratif de Lyon. La juridiction lyonnaise avait invalidé le scrutin en raison "d'attitudes véhémentes, voire d'intimidations sur des électeurs" lors du second tour. Après le jugement en première instance, le Conseil d'Etat a confirmé ce mercredi 20 octobre l’annulation des municipales de 2020 à Givors. C'est ce qu'avait aussi préconisé le rapporteur public.

La nouvelle élection municipale devra avoir lieu sous trois mois, avant donc le 20 janvier 2022. L'ex-maire communiste de la commune, Christiane Charnay, à l'origine du recours, avait été battue de 29 voix au 2e tour par le candidat écologiste.


"Ce jugement discrédite définitivement Monsieur Boudjellaba et son équipe"

Le PS, le PCF et la France Insoumise locaux


Ce jeudi, dans un communiqué commun, et cinglant, le PS, le PCF et la FI locale estiment : "en annulant le scrutin municipal 2020 la justice a rendu son verdict en reconnaissant qu'il existait des irrégularités contraires aux valeurs de la république lors de cette élection. Ce jugement discrédite définitivement Monsieur Boudjellaba et son équipe".

"A Givors nous sommes une ville populaire et majoritairement peuplée de travailleurs et de gens modestes qui ont fortement été affectés par la période COVID. C'est pour cette raison que la politique de services et de solidarité de notre ville doit être au cœur de l'action municipale. Nos valeurs de gauche sont le garant de cette action au jour le jour", poursuivent les trois partis dans leur déclaration commune.

"Le Parti Communiste, le Parti Socialiste et la France Insoumise soutiennent la liste « Givors en Grand » conduite par Christiane Charnay et appellent le Parti EELV à se désolidariser de l'équipe Boudjellaba qui n'a de « gauche » et d'écologiste » que le nom", concluent-ils.

Lire aussi : Métropole de Lyon : les municipales de 2020 annulées, quand auront lieu les nouvelles élections à Givors ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut