Grégory Doucet
Grégory Doucet, le maire de Lyon © Antoine Merlet

Ecolier autiste exclu de la cantine : le maire de Lyon charge l'Etat

Grégogy Doucet, maire de Lyon, a réagi à la situation d'Olivier, élève lyonnais souffrant d'autisme, exclu de sa cantine scolaire.

"Les solutions que l'on trouve ne sont pas aujourd'hui durables, satisfaisantes dans l'absolu." Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a réagi ce vendredi 2 décembre à la situation du petit Olivier, exclu de la cantine scolaire de son établissement situé à Saint-Rambert dans le 9e arrondissement de Lyon, à cause de ses troubles autistiques.

"Des propositions ont été faites"

Le maire a assuré que "des formules ont déjà été aménagées et des propositions ont été faites à la famille pour que le jeune Olivier puisse refréquenter la cantine". Sans en dire beaucoup plus sur la situation d'Olivier, dont la maman doit faire chaque jour deux heures de route pour venir manger avec lui, le maire a en revanche pointé du doigt le manque de moyens dont il dispose.

"La Ville fait face comme beaucoup d'autres communes, à la pénurie généralisée de personnels du soin en particulier d'AESH. Et d'ajouter : On souffre d'un sous-investissement qui ne date pas d'hier." Grégory Doucet assure que le sujet a déjà été mis sur la table, et explique avoir besoin d'un "investissement beaucoup plus massif. Notamment de l'Etat et du Gouvernement".

Une situation pourtant connue

Pour rappel, Olivier, 10 ans, a été exclu jeudi 24 novembre de sa cantine scolaire après avoir fait une crise entre le temps scolaire et périscolaire. Son référent Ulis (Unité localisée pour l'inclusion scolaire) était absent ce jour-là.  "Je dois faire une heure de trajet pour le récupérer, manger avec lui et repartir après à 14 heures", avait raconté sa maman dans une vidéoInterpellée largement par l'opposition et sollicitée par Lyon Capitale ce mercredi 30 novembre, la Ville avait répondu : "La famille d’Olivier a été reçue ce lundi en plus d’un suivi régulier de la situation. Une nouvelle rencontre va être proposée à la famille avec l'éducation nationale pour évoquer la situation et le bien-être de l'enfant sur tous ses temps à l'école."

A lire sur le sujet : Olivier, un enfant souffrant d'autisme exclu de sa cantine scolaire

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut