(Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Covid-19 à Lyon : le port du masque ne sera plus obligatoire dans les lieux soumis au pass sanitaire 

Le public ne sera plus obligé de porter le masque dans les établissements qui contrôleront le pass sanitaire, sauf décision contraire du préfet, d’un exploitant ou de l’organisateur d’un événement. Le décret qui définit cette mesure précise également que les salariés qui travaillent sur ces lieux devront garder le masque. 

Là où le pass sanitaire sera en vigueur, le public pourra enlever le masque, c’est en substance ce que dit un nouveau décret paru hier au journal officiel. Olivier Véran déclarait ce matin sur RTL que "là où il y a le pass sanitaire" anti-Covid-19, les personnes "pourront enlever le masque", car "ça veut dire qu’on est sûr que toutes les personnes qui rentrent sont vaccinées complètement ou ont un test très récent qui est négatif".

Une mesure qui pourrait toutefois être adaptée selon les départements en "fonction de la situation épidémique". Le ministre de la Santé précisait ainsi que l’obligation ne serait plus en vigueur "sauf contre-ordre des préfets". Le décret ajoute que "l'exploitant ou l’organisateur" pourront également prendre cette décision.

Lire aussi : Coronavirus : le virus continue de circuler chez les jeunes, le Rhône dépasse le seuil d'alerte

Le masque toujours imposé pour les salariés

Par ailleurs, les salariés des établissements qui seront soumis au pass sanitaire devront continuer à porter le masque pour l’instant, quelle que soit la situation, a fait savoir le ministère du Travail à l’AFP. Selon le ministère "le port du masque reste la règle en entreprise et il n’est pas envisagé pour le moment de le supprimer pour (l)es salariés [des établissements soumis au pass sanitaire, NDLR]", car ils ne seront eux-mêmes pas contraints, avant le 30 août, de présenter un pass pour accéder à leur lieu de travail.

Pour rappel, ce décret, qui entrera en vigueur ce mercredi, ne concerne pour l’instant qu’un certain nombre de lieux pouvant accueillir plus de 50 personnes. Il est à distinguer du projet de loi qui doit être voté à l’Assemblée nationale et au Sénat, cette semaine, et qui, lui, comprend l’obligation vaccinale des soignants et doit étendre de manière plus générale le pass sanitaire, notamment aux centres commerciaux de plus 20 000 m2, aux cafés, restaurants et trains à partir de début août.

Lire aussi : Covid-19 à Lyon : sept centres commerciaux de la Métropole pourraient être obligés de contrôler le pass sanitaire

Les lieux de culture ou de sport concernés

Ainsi, à partir de ce mercredi, le pass sanitaire ne vous sera pas demandé pour rentrer dans les grands centres commerciaux, par exemple, en revanche si vous souhaitez vous rendre dans un lieu de culture ou de sport, comme un cinéma, un musée ou une salle de sport, vous ne pourrez le faire que sur présentation du fameux pass ou d’un test PCR ou antigénique, si l’établissement accueille plus de 50 visiteurs.

La publication de ce décret intervient alors que le port du masque redevient obligatoire en extérieur, à partir de ce mardi, dans 45 communes touristiques de la Charente-Maritime, où l’"évolution [de l’épidémie de Covid-19, NDLR] est rapide et inquiétante" selon la préfecture locale. 

Lire aussi : Lyon : la Part-Dieu en colère face aux nouvelles exigences sanitaires

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut